Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Prêter son véhicule : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Prêter son véhicule : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Publié en avril 2019

Pour dépanner un ami ou un membre de la famille, il peut arriver de prêter son véhicule pour un laps de temps plus ou moins long. Si ce geste généreux est tout à votre honneur, la vigilance est tout de même de mise car il peut réserver des surprises en cas d’incidents, notamment. Durée du prêt, expérience de l’emprunteur, conditions du contrat d’assurance : retrouvez tout ce qu’il faut savoir et vérifier au moment de prêter votre véhicule.

Peut-on prêter son véhicule ?

Prêter son véhicule, au niveau de l’assurance, est un geste principalement marqué par une notion de durée.

Prêt court

Prêter votre véhicule ne pose généralement pas de problème pour une durée courte (une soirée, un week-end) et de façon occasionnelle. Vous pouvez prêter votre voiture à des proches, famille ou amis, pour quelques heures ou quelques jours.

À la Matmut, par exemple, un tiers peut vous emprunter votre voiture sans que cela n’impacte votre couverture. Toutes les formules d’assurance auto Matmut vous permettent de prêter votre véhicule sans modification de votre contrat d’assurance, et, surtout, sans engendrer de surcoût. Toutefois, certaines conditions sont à respecter :

  • le prêt doit être effectué à titre occasionnel
  • il ne doit pas excéder une période de 30 jours par année d’assurance et pour un même conducteur
  • l’emprunteur doit être titulaire du permis de conduire depuis au moins trois ans et justifier de trois années d’assurance
  • l’emprunteur ne doit pas vivre en permanence sous le toit de la résidence principale de l’assuré

Dans tous les cas, pour éviter toute difficulté à l’occasion d’un prêt de véhicule occasionnel et de courte durée, pensez à prévenir votre assurance et à lui communiquer les éléments suivants :

  • nom et prénom de l’emprunteur
  • adresse
  • date et numéro du permis de conduire
  • antécédents d’assurance
  • période du prêt temporaire

BON À SAVOIR :
En cas de long trajet pouvant occasionner de la fatigue, vous pouvez laisser un autre conducteur prendre le volant. Cette clause, appelée « prêt de volant », est comprise dans toutes les formules d’assurance auto.

Prêt régulier

En revanche, dès que le prêt d’un véhicule devient récurrent, il est indispensable de prévenir votre assureur. Vous pourrez déclarer cet utilisateur régulier en tant que conducteur secondaire.

Pour bénéficier de ce statut, le conducteur secondaire doit utiliser le véhicule assuré moins fréquemment que le conducteur principal, et selon les conditions fixées par le contrat d’assurance. En contrepartie, il aura droit aux mêmes garanties que le conducteur principal.

À lire aussi : Qu'est-ce qu'un conducteur secondaire et comment fonctionne l'assurance auto ?

Prêter son véhicule : qui est responsable ?

Prêter son véhicule est une grande marque de confiance envers la personne emprunteuse. Et cela l’est encore plus lorsque l’on sait que ce prêt engage votre responsabilité, en tant qu’assuré.

En cas d’accident responsable de la part de l’emprunteur, c’est bien vous, conducteur principal, qui serez impacté par un malus, et non le conducteur à qui vous avez prêté le volant.

Au moment d’un prêt de voiture, soyez vigilant, et vérifiez bien au préalable toutes les conditions de votre contrat d’assurance. Si vous ne les respectez pas, une majoration de franchise peut être appliquée non seulement pour les dommages causés aux tiers, mais également pour les dommages causés au véhicule assuré, voire aucune prise en charge de la part de l'assureur.

Cela peut par exemple être le cas si le conducteur non-désigné est titulaire du permis de conduire depuis moins de trois ans, ou s’il n’a pas d’antécédent d’assurance. Enfin, si l’emprunteur provoque un accident en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiant, les dégâts subis par le véhicule ne seront pas pris en charge par l’assurance.

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne sur les routes au quotidien. Au tiers, Tiers-Vol-Incendie, Tous risques et Tous risques Plus : trouvez l’offre d’assurance auto qui correspond le plus à vos besoins et votre budget en réalisant votre devis personnalisé en ligne, en quelques clics.

Devis en ligne

Autopartage

À lire aussi :

Autopartage : quelle assurance souscrire ?

L’autopartage, c’est-à-dire la location de véhicule entre particuliers via ou sans intermédiaire, se démocratise de plus en plus pour des raisons économiques et environnementales. Mais comment fonctionne l’assurance auto dans ce cas ? Quel contrat souscrire ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’autopartage et l’assurance.