Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Qu'est-ce que le bonus-malus sur une assurance auto ?

Qu’est-ce que le bonus-malus sur une assurance auto ?

Publié en juillet 2018 - Mis à jour en septembre 2021

Le coefficient de réduction/majoration, plus connu sous le nom de bonus-malus, est un coefficient commun à tous les assureurs. Il permet de récompenser les conducteurs n’ayant pas eu d’accident responsable en faisant diminuer le prix de leur assurance auto. Comment est calculé le bonus-malus de votre assurance auto ? Peut-on le faire diminuer pour payer son assurance auto moins cher ? Le point complet avec la Matmut.

Bonus-malus sur une assurance auto : comment ça marche ?

Le système de calcul du bonus-malus auto sur une assurance auto est un dispositif réglementaire qui s’impose à toutes les compagnies d’assurances. Le coefficient appliqué à la cotisation de l’assuré prend en compte l’usage auquel le véhicule est destiné, la période d’assurance, l’implication ou non du conducteur dans des sinistres responsables, ainsi que la nature de son contrat.

En l’absence d’antécédent, sans bonus ni malus, le coefficient appliqué est fixé à 1.00. Ce coefficient est révisé à chaque échéance annuelle du contrat d’assurance.

Dans le cadre d’un usage privé ou privé et trajet travail :

  • en l’absence de sinistre pouvant empêcher une évolution favorable, qu’il s’agisse d’un gel ou d’une majoration, le coefficient baisse de 5 %,
  • si le conducteur a été déclaré responsable d’un ou plusieurs sinistres, son coefficient est majoré de 25 % par sinistre responsable, et de 12,5 % par sinistre à moitié responsable.

S’il s’agit d’un véhicule assuré dans le cadre d’un usage professionnel :

  • si l’assuré n’a déclaré aucun sinistre engageant sa responsabilité, le coefficient diminue de 7 %,
  • si l’assuré a déclaré un ou plusieurs sinistres responsables, une majoration de 20 % est appliquée au coefficient par sinistre totalement responsable à 100 % et de 10 % en cas de responsabilité partagée.

Selon la réglementation le coefficient de réduction maximum est fixé à 0,50 (soit un bonus de 50 %). Réciproquement, le coefficient de majoration maximum ne peut dépasser 3,50 (soit 350 % de malus).

Des exceptions existent toutefois :

  • aucun malus n’est appliqué s’il s’agit d’un 1er sinistre responsable faisant suite à une période de 3 ans minimum avec un bonus de 50 %,
  • après 2 périodes annuelles consécutives d’assurance sans sinistre, le coefficient est ramené à 1.00, c‘est-à-dire sans malus ni bonus.

Le coefficient de bonus-malus sur une assurance auto impacte son prix. Plus le bonus est important, plus la cotisation d’assurance diminue. Inversement, plus le malus est important, plus le coût de l’assurance augmente.

Changer d’assurance ou de véhicule n’a pas d’effet sur le taux de votre bonus ou de votre malus et ne permet pas de retrouver un coefficient de base. En cas de changement d’assurance ou de voiture, le calcul de votre bonus ou malus auto se fera en fonction du précédent. Seule solution pour vous débarrasser de votre malus ou faire augmenter votre bonus : bien se comporter sur la route !

À lire aussi : Comment est établi le coût d'une assurance auto ?

Quels sont les types de sinistres qui impactent votre malus auto ?

Tous les sinistres n'influent pas nécessairement sur le coefficient de bonus-malus des assurances auto. Pour être considéré dans le calcul, chaque sinistre sur lequel la responsabilité de l’assuré est totalement ou partiellement retenue, peut donner lieu à une majoration.

Certains sinistres sont exclus du calcul, lorsqu’il est question uniquement de l’une des garanties suivantes :

  • vols;
  • incendies;
  • bris de glaces.

Comment est calculé le bonus-malus sur une assurance auto ?

Le bonus-malus sur une assurance auto s’applique sur le tarif annuel de référence des garanties soumises au système de bonus-malus. Ledit tarif annuel de référence est fixé par l’assureur pour chaque garantie, selon les caractéristiques du risque.

Le coefficient de base est fixé à 1.00. S’il est inférieur à 1, il s’agit d’un bonus. S’il est supérieur à 1, c’est un malus. Sans accident responsable, le coefficient est réduit chaque année de 5 %. Pour bénéficier du coefficient de réduction maximal de 0,5, l’assuré doit avoir à son actif 13 années consécutives d’assurance au minimum sans sinistre responsable (9 ans s’il s’agit d’un usage professionnel).

Le calcul du coefficient bonus-malus sur une assurance auto - de réduction ou de majoration - se fait à chaque échéance annuelle en fonction de l’absence de sinistre. Des sinistres déclarés lors des 12 mois consécutifs d’assurance précédant de 2 mois l’échéance annuelle du contrat. Chaque accident responsable provoque une majoration de 25 % du coefficient. À chaque nouvel accident responsable, le coefficient est augmenté de 25 %, et ne peut excéder 350 %. En cas d’accident non responsable, aucun malus n’est appliqué. Si la responsabilité des conducteurs impliqués est partiellement retenue, les assureurs appliquent un malus de 12,5 % seulement.

À lire aussi : Comment remplir un constat amiable d’accident automobile ?

Vos questions sur le coefficient de bonus-malus

  • Quels sont les effets du malus sur votre assurance auto ?

Le coefficient de bonus-malus se trouve entre 0,50 et 3,50. Il est calculé par l'assureur en fonction des événements intervenus au cours des douze mois consécutifs précédant de deux mois l'échéance annuelle du contrat. À chaque fois que l'assuré déclare un sinistre dont il est partiellement ou totalement responsable, le coefficient de bonus-malus est majoré de 25 %. Lorsque l'assuré n’est pas impliqué dans un sinistre responsable au cours de la dernière année, une réduction de 5 % s'applique sur son coefficient. Le bonus-malus a un impact sur le montant de la cotisation d'assurance annuelle. Le coefficient calculé sert à réviser le prix des cotisations. Dans certains cas, le contrat d'assurance auto peut être résilié par l'assureur.

  • Comment trouver une assurance après avoir eu un malus ?

Lorsque vous avez accumulé les accidents responsables, vous pouvez voir votre contrat d'assurance auto résilié par l'assureur lui-même. En tant que conducteur malussé, vous allez devoir retrouver une compagnie d'assurance qui accepterait de vous couvrir. Le montant de la prime annuelle est en général très élevé et les garanties peuvent être moins intéressantes.

  • Comment augmenter mon bonus assurance auto ?

Lorsque le conducteur ne connaît pas de sinistre responsable sur l’année, il obtient un bonus de 5 %. Chaque année, les bonus s'accumulent pour atteindre un coefficient maximum de 0,5, équivalant à 14 ans sans sinistre. Si le conducteur a eu un accident responsable faisant augmenter le malus, il peut le voir baisser après deux ans sans nouvel accident responsable.

  • Que faire lorsque l'on est jeune conducteur et malussé ?

D'un côté, les jeunes conducteurs peuvent se voir infliger une surprime d'assurance du fait de leur manque d'expérience. De l'autre, l'accumulation d'accidents responsables de l'assuré provoque l'augmentation du malus et donc de la prime d'assurance. Les deux ensemble peuvent entraîner une prime d'assurance extrêmement élevée pour le jeune conducteur. La solution : comparer les offres d'assurance auto pour les personnes dans le même cas, et opter pour la couverture la plus abordable. Ceci étant dit, la prime restera toujours plus chère que celle d'un conducteur confirmé et sans malus.

  • Comment connaître son bonus-malus ?

Vous pouvez retrouver les informations relatives au bonus-malus sur l'avis d'échéance transféré par votre assureur chaque année. Vous pouvez également retrouver le coefficient de bonus-malus sur votre relevé d'informationsun document que vous pouvez demander à tout moment à votre assureur.

  • Que se passe-t-il pour le bonus-malus à la fin de mon contrat d'assurance auto ?

En fin de contrat d'assurance auto, le coefficient de bonus-malus reste inchangé et est conservé. Donc si vous changez de véhicule ou d'assureur, ou si vous acquérez un véhicule supplémentaire, le coefficient sera le même.

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

Découvrez les avantages inclus dans l’assurance Auto Matmut. Grâce au Bonus Matmut, les bons conducteurs sont récompensés avec un bonus étendu jusqu'à 65 % au lieu de 50 % maximum. Avec le Bonus Booster, les jeunes conducteurs ayant atteint 15 % de bonus ont accès à une progression accélérée jusqu’à 36 %. Vous avez moins de 28 ans ? Avec le Bonus Matmut Famille, vous pouvez obtenir jusqu’à 30 % de bonus si le véhicule de vos parents est assuré auprès de la Matmut.

Devis en ligne

Covoiturage

À lire aussi :

Faut-il une assurance auto spéciale pour faire du covoiturage ?

Le covoiturage est une pratique remportant de plus en plus de suffrages, principalement car elle permet de réduire ses coûts de transports au quotidien et d’améliorer son empreinte écologique. En tant que conducteur, est-il nécessaire de souscrire une assurance spécifique pour faire du covoiturage ? Tout ce qu’il faut savoir, avec la Matmut.