Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Statistiques : quel est le profil des conducteurs qui ont le plus d'accident ?

Statistiques : quel est le profil des conducteurs qui ont le plus d'accident ?

Publié en Mars 2020

Chaque année, l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière publie un bilan sur les accidents de la route. Le dernier bilan en date remonte à 2018, même si certains premiers chiffres donnent une indication de la tendance sur les routes en 2019. Dans ces rapports, se dessine assez clairement le profil type de l’automobiliste accidenté. Quels sont les conducteurs les plus impliqués dans les accidents de la route ? La réponse en chiffres.

L’accidentalité routière en France : les chiffres

Selon le bilan 2018 de l’accidentalité routière, publié par l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière, la grande majorité des accidents mortels se concentre en France métropolitaine (93,1 %).

Répartition des victimes selon le moyen de transport

Le véhicule de tourisme est le mode de transport le plus impliqué dans les accidents de la route et totalise le plus de personnes tuées ou blessées.

Moyen de transport Répartition des personnes tuées Répartition des personnes blessées
Véhicule de tourisme 50 % 46 %
Deux roues motorisées 23 % 28 %
Piétons 15 % 14 %
Vélo 5 % 6 %
Véhicule utilitaire 3 % 3 %
Autres 4 % 3 %

Répartition des victimes selon leur sexe

Selon les chiffres de 2018, la proportion des hommes parmi les personnes tuées est trois fois plus élevée que celle des femmes de tout âge. La mortalité masculine s’élève à 85 %, dont 79 % sont conducteurs du véhicule accidenté. Si les femmes ne représentent « que » 15 % des conducteurs tués, elles constituent néanmoins la moitié des passagers tués.

Répartition des accidents selon l’âge

En 2018, 19 % des automobilistes victimes d’accidents mortels ont entre 18 et 24 ans. Si le chiffre est en baisse de 41 % par rapport à 2010, il reste toutefois élevé.  Il en va de même pour les personnes âgées au-delà de 65 ans, qui représentent 28 % des tués sur les routes. Cependant, les plus touchés par les accidents de voiture restent les 25-64 ans.

Répartition de la mortalité selon le type d’accident

Les accidents de voiture sans tiers représentent la moitié des accidents de voiture mortels, c’est-à-dire qu’un seul véhicule est accidenté. Près de 22 % des accidents de voiture mortels impliquent deux véhicules de tourisme, tandis que 12,1 % d’entre eux concernent un véhicule de tourisme et un poids lourd.

Bilan : le profil type de l’automobiliste accidenté est un homme entre 25 et 64 ans, conduisant un véhicule de tourisme.

À lire aussi : Profil du conducteur : quelle influence sur l’assurance ?

Accident de la route : pas seulement la faute du conducteur

Si les statistiques précédentes pointent du doigt certains types de conducteur, cela ne signifie pas pour autant que tous les conducteurs concernés par ces chiffres sont mauvais conducteurs. D’autres éléments extérieurs entrent en jeu et peuvent causer des accidents de la route. En effet, des causes météorologiques peuvent accentuer les risques d’accident. Il faut rester vigilant en cas de pluie, verglas, brouillard, neige, etc. Par ailleurs, parmi les autres causes d’accidents de la route, les problèmes techniques des véhicules peuvent également influer sur les chiffres. L’obligation du contrôle technique intervient ici pour limiter ces accidents. Enfin, l’état des infrastructures joue aussi un rôle dans les accidents de la route. Tous les automobilistes ne sont donc pas à mettre en cause.

Accidentalité routière en France en 2019 : où en est-on ?

Si les chiffres définitifs sont connus fin mai, l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière a dévoilé fin janvier dernier, les premières estimations des données d’accidentalité routière dans l’Hexagone en 2019. En France métropolitaine, la mortalité sur les routes est en baisse par rapport à 2018, de 0,3 %. En contraste, en Outre-mer, la mortalité a elle augmenté de 5,8 %. Sur le plan national, cela fait grimper la mortalité routière de 0,1 %. Cependant, entre 2010 et 2019, la tendance est à la baisse puisqu’on compte près 18,9 % de morts en moins sur les routes. Outre les accidents mortels, les accidents corporels ont baissé de 0,6 % par rapport à 2018 et on dénote une légère augmentation 0,1 % des blessés de la route. Le bilan définitif devrait être connu dans les semaines à venir. En attendant, restez vigilant sur la route !

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne

Prenez la route en toute sérénité, en choisissant votre assurance auto chez La Matmut. Vous profitez de l’assistance 24h/24 et 7j/7 dès le contrat au tiers. Ajoutez les options selon vos besoins.

Devis en ligne

À lire aussi :

Assurer son véhicule pour un conducteur résilié : comment faire ?

Plusieurs motifs peuvent motiver votre assurance à décider unilatéralement de résilier un contrat auto. Dans cette situation, il peut être difficile de retrouver une compagnie d’assurances qui accepte votre dossier. Voici les recours à votre disposition pour souscrire une assurance auto pour conducteur résilié.