Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Quelles aides pour l'installation de volets roulants ?

Quelles aides pour l'installation de volets roulants ?

Publié en mars 2021

La pose de volets roulants figure dans la liste des travaux éligibles à certaines aides financières de l’État et d'organismes comme l’Agence nationale de l'habitat (Anah). Quelles sont ces aides et quelles conditions remplir pour en bénéficier ? Le point.

Installation de volets roulants : les principales aides financières pour tous

Selon le modèle choisi, ses dimensions et son système d'ouverture, la pose de volets roulants peut rapidement coûter cher. Pour adoucir la facture, l'État et certains organismes comme l'Anah proposent des aides financières. Quelles sont-elles ?

L'Éco-PTZ ou Éco-prêt à Taux Zéro

L'Éco-PTZ est un dispositif d'aide financière permettant de bénéficier d'un prêt maximum de 30 000 € à rembourser sur 10 ans, sans intérêts. L'Éco-PTZ concerne tout propriétaire occupant ou non, et les logements construits depuis plus de 2 ans et servant de résidence principale pour le propriétaire ou son locataire.

Dans le cadre de la pose de volets roulants, cette aide financière est octroyée si les travaux engagés concernent également le remplacement d'au moins la moitié des fenêtres et portes-fenêtres en ouverture double vitrage. Autre obligation pour profiter du prêt : choisir des volets roulants isolants, avec des critères de performance spécifiques. Le professionnel installateur doit être certifié RGE.

Le programme « Habiter Mieux » de l'Anah

L'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat (Anah) aide également les foyers souhaitant remplacer leurs volets par des volets roulants. Dans le cadre du programme « Habiter Mieux », l'Anah peut prendre en charge jusqu'à 50 % du montant des travaux d'installation de volets roulants, si ces derniers sont isolants. Les ressources du foyer sont également prises en compte pour déterminer l'éligibilité du demandeur. Cette aide financière de l'Anah est versée à la fin des travaux. Toutefois, il est possible d'obtenir une dérogation pour bénéficier d'une avance de trésorerie.

La TVA à 5,5 %

Certains travaux d'amélioration énergétique d'un logement sont éligibles à la TVA à 5,5 % au lieu de la TVA à 20 %. La pose de volets roulants et isolants entre dans ce cadre. Pour profiter de cette baisse de TVA sur vos travaux, il faut respecter certaines conditions. Les volets roulants doivent :

  • être installés par un artisan qualifié RGE ;
  • être installés dans un logement, occupé à titre de résidence principale ou résidence secondaire, construit depuis plus de 2 ans ;
  • respecter les performances énergétiques imposées par la formule R> 0,22 m2.K/W.

Les aides financières dédiées aux personnes en perte d'autonomie ou en situation de handicap

Les volets roulants motorisés sont une véritable aide pour les personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap. Pour réduire la facture des travaux des foyers concernés, certaines aides financières existent.

Le crédit d'impôt pour les volets roulants motorisés

Si le Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) est supprimé et bien que la prime énergie n'inclut plus les volets roulants dans les travaux éligibles, il est possible de bénéficier d'un crédit d'impôt pour volets roulants électriques dans le cadre de travaux visant à améliorer l'accessibilité d'un logement pour des personnes âgées ou en situation de handicap. Cette aide financière pour volets roulants comprend l'achat, la pose ainsi que le système de motorisation de ces équipements.

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La pose d'un volet roulant motorisé peut être éligible au versement par le département, d'une prestation de compensation du handicap (PCH). La prise en charge peut atteindre jusqu'à 100 % selon les besoins. Par ailleurs, la PCH est cumulable avec le crédit d'impôt des volets roulants motorisés.

L'aide des caisses de retraite

Les retraités sous le régime général peuvent bénéficier d'une aide financière dédiée à la motorisation des volets roulants. Cette aide est uniquement possible pour les logements occupés à titre de résidence principale et peut atteindre jusqu'à 3 500 €. Elle est attribuée sur condition de ressources et selon le coût des travaux. Chaque caisse de retraite définit son plafond de ressources, cela peut donc varier d'une caisse à l'autre.

À lire aussi : Tout savoir sur… les aides pour adapter son logement à la perte d’autonomie

Pourquoi investir dans la pose de volets roulants ?

Les volets roulants, motorisés ou non, sont des alliés du quotidien, qui permettent tout d’abord d’améliorer l'isolation thermique et acoustique du logement. Finies les déperditions de chaleur en hiver ! Ils permettent ainsi de réduire la facture énergétique du foyer de façon significative, tout en apportant un confort thermique non négligeable quelle que soit la saison. Autre avantage des volets roulants : la sécurité accrue. En effet, ils servent de « bouclier » supplémentaire contre les intrusions dans le logement, grâce à un système anti-crochetage et anti-arrachement.

Bon à savoir
Certains assureurs demandent la pose d’équipements de sécurité tels que les volets roulants. À défaut, l'indemnisation en cas d'intrusion ou de cambriolage peut être réduite voire nulle. Référez-vous aux conditions générales de votre contrat pour connaître la liste exacte des exigences de votre assurance.

À lire aussi : Quels sont les avantages des volets roulants ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut met à votre disposition différents contrats d’assurance habitation selon votre profil, vos besoins et votre budget. N’hésitez pas à personnaliser votre contrat pour une couverture optimale.

Devis en ligne