Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / 10 idées pour mieux isoler sa maison du froid

10 idées pour mieux isoler sa maison du froid

Publié en août 2021

En hiver, dans les logements mal isolés, le froid et l'humidité s'invitent à l'intérieur. Comment éviter les courants d'air et les murs froids dans votre maison ? Adoptez ces quelques astuces simples pour bien isoler votre logement sans grands travaux et profiter d’un hiver bien au chaud dans votre maison.

Protéger la toiture des infiltrations

Premier rempart contre le froid, le toit est la zone la plus importante de la maison. À lui seul, il totalise une perte thermique de 30 % lorsqu'il est mal isolé. Résultat : en hiver, le froid et l'humidité s'infiltrent dans la maison, et il vous faudra consommer plus d'énergie pour garantir une bonne température. Pour éviter ces variations, la solution la moins onéreuse consiste à faire vérifier l'étanchéité du toit par un professionnel pour connaître les améliorations à effectuer. Si de gros travaux d'isolation vous font peur, vous pouvez déjà réduire les infiltrations et l’entrée du froid dans votre maison en appliquant des produits imperméabilisants ou hydrofuges sur votre toiture.

 À lire aussi : Entretenir sa toiture : pourquoi et comment le faire ?

Bien isoler les joints de fenêtres

Après le toit, jetez un œil à vos fenêtres. Ces ouvertures peuvent provoquer jusqu’à 15 % de déperditions de chaleur. Il n'est pas rare que l'air frais vienne s'engouffrer dans les interstices, surtout si les joints de la fenêtre sont abîmés. Si c'est le cas chez vous, alors il ne reste plus qu'à acheter de nouveaux joints et à les placer sur les fenêtres concernées. Si les courants d'air passent par le mur autour de la structure de la fenêtre, vous pouvez simplement colmater les zones avec de la mousse expansive. Évidemment, si vous en avez la possibilité, il peut être judicieux de demander des devis à un artisan RGE pour remplacer vos fenêtres par des modèles plus isolants, comme du double ou du triple vitrage.

 À lire aussi : Installation de triple vitrage : avantages, prix et aides disponibles

 

Ne pas laisser l’air passer par la porte

Une fois les fenêtres inspectées, c'est le moment de vérifier l'état de la porte d'entrée. Les courants d'air peuvent glisser à travers les interstices de la porte et de son encadrement. Pour mieux isoler votre entrée, vous pouvez placer des protections autour de l'encadrement, ou changer les joints, comme vous l’avez fait pour les fenêtres. Vous pouvez aussi fixer des rouleaux ou de l'adhésif au pied de la porte.

 

Poser des rideaux

Rappelons-le, les fenêtres et les portes-fenêtres peuvent générer jusqu'à 15 % de déperditions de chaleur. Si vous avez déjà changé les joints et que vous sentez toujours de l'air passer par ces ouvertures, vous pouvez les bloquer en posant des rideaux thermiques. Ces rideaux sont plus épais et permettent de conserver la chaleur à l'intérieur. En plus des fenêtres, si cela est possible, vous pouvez aussi accrocher un rideau devant la porte d'entrée pour stopper les courants d’air.

 À lire aussi : Préparer sa maison à l'arrivée de l'hiver

 

Poser des volets et bien les fermer la nuit

Autre solution simple pour bien isoler votre maison en hiver : les volets, qui sont de véritables boucliers contre le froid. Si vous n'en avez pas, c'est le moment d'investir un petit peu et d'en poser aux fenêtres, car ils ont l'avantage de contrer l'humidité avant qu'elle ne pénètre dans le logement. Il existe différents types de volets, mais les plus performants en matière d'isolation sont les volets roulants, puisqu'ils se déploient directement contre la fenêtre et ne laissent passer que très peu d'air. Grâce aux volets, les vitres se refroidissent moins et le confort thermique est amélioré. À condition que vous pensiez à les fermer chaque soir évidemment !

 À lire aussi : Quels sont les avantages des volets roulants ?

 

Isoler le sol avec des tapis

Le sol, et le carrelage en particulier, peut être particulièrement froid en hiver. L'astuce la plus abordable, au lieu de changer tout le sol, consiste à investir dans des tapis épais. Ce simple geste permettra d'améliorer l'isolation thermique du sol tout en donnant du cachet à la pièce. Une fois l'hiver passé, vous pourrez retirer les tapis et les stocker en attendant le retour des jours plus froids.

 

Mettre des réflecteurs de chaleur derrière les radiateurs

Vous avez des radiateurs mais vous trouvez que leur chaleur ne se diffuse pas assez ? Une petite technique simple consiste à placer une feuille d'aluminium entre le mur et chaque radiateur. La feuille d'aluminium va servir à faire rayonner la chaleur dans la pièce plutôt qu'elle ne soit absorbée par le mur. Facile à réaliser et peu coûteuse, cette technique permet de bénéficier d'un chauffage plus efficace dans toutes les pièces.

 

Bon à savoir
N'oubliez pas de dégager l'espace devant vos radiateurs pour ne pas que la chaleur soit bloquée, et pensez à dépoussiérer chaque convecteur régulièrement.

 À lire aussi : Quel type de chauffage est le plus économique en 2021 ?

 

Isoler les prises

On n'y pense pas souvent mais les prises électriques peuvent elles aussi laisser passer l'air. Si les logements concernés sont souvent anciens, certaines habitations récentes peuvent aussi souffrir de ce défaut de construction. Pour pallier à ce problème d'isolation, il convient simplement de placer des sachets d'isolant en polystyrène juste derrière la plaque de la prise de courant. Vous pouvez aussi opter pour de la mousse expansive ou de la laine de verre. N'oubliez pas de couper le courant avant de réaliser l'opération.

Améliorer l’isolation des murs

Les murs aussi peuvent être améliorés pour conserver la chaleur. Commencez par combler tous les petits trous avec du mastic. Si les trous sont plus importants, essayez d'y glisser un peu de polystyrène, ou de la laine isolante. Autre astuce au niveau des murs : bien choisir son revêtement. Il existe une peinture isolante qui sert de bouclier contre le froid. Il suffit de la poser comme une peinture classique. Vous pouvez aussi opter pour du liège. Vendu en rouleau, il se pose au mur et offre de bonnes qualités isolantes. En revanche, mieux vaut le réserver sur un pan de mur seulement pour ne pas étouffer l'espace.

 À lire aussi : Les « passoires thermiques » : qu'est-ce que c'est ?

 

Isoler aussi le garage

Si vous possédez un garage attenant à votre maison, songez à l’isoler lui aussi. Cet espace hybride entre intérieur et extérieur est l’un des endroits les plus froids de la maison. Si une pièce est collée au garage, elle peut en subir les conséquences. Pour réduire le froid, il existe des kits d'isolation spécialement conçus pour les portes de garage, qui se fixent sur la face intérieure de celles-ci. Ces rouleaux isolants se collent aisément et permettent de réduire la déperdition de chaleur dans le garage.

 À lire aussi : Parking ou garage : faut-il une assurance ?

Bon à savoir
Vous pouvez aussi recourir à des travaux d'isolation plus complets. Si cela est évidemment plus onéreux que les 10 astuces précédentes, vous pouvez cependant bénéficier d'aides financières non négligeables pour alléger la facture.

La Matmut vous accompagne…

Une maison bien isolée est une maison où on se sent bien. Pour en prendre soin et la protéger contre les sinistres, optez pour l’assurance habitation de la Matmut, modulable selon vos besoins et votre budget.

Devis en ligne