Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Installation de triple vitrage : avantages, prix et aides disponibles

Installation de triple vitrage : avantages, prix et aides disponibles

Publié en avril 2021

Le triple vitrage est une fenêtre ou une porte fenêtre composée de trois couches de verres de 4 à 6 mm d'épaisseur chacune. Entre chacune de ces couches de verre sont posées deux lames en argon et krypton de 12 ou 16 mm, jouant le rôle d’isolant. Pourquoi opter pour ce type de vitrage ? Combien cela coûte-t-il ? Quelles aides financières espérer pour la pose de fenêtres triple vitrage ? Le point.

Pourquoi installer du triple vitrage ?

Comparées aux fenêtres simple et double vitrage, les fenêtres triple vitrage offrent une très bonne isolation thermique et limitent les déperditions de chaleur. En effet, les trois couches de verre alliées aux lames d'argon ou de krypton offrent une isolation optimale, appréciable dans les régions les plus froides. Couplées à une isolation complète du logement (toit, murs, combles, sol), les fenêtres triple vitrage participent donc à la réduction de la consommation de chauffage en hiver. En été, le triple vitrage fait barrage à la chaleur et l'empêche de pénétrer dans l'habitation. Le confort thermique en toute saison est ainsi garanti.

Bon à savoir
Les ouvertures mal isolées sont responsables de 15 % de déperdition de chaleur dans un logement.

À lire aussi : Lutter contre la chaleur dans une maison : trucs et astuces

Triple vitrage : combien ça coûte ?

Le prix des fenêtres triple vitrage varie selon les dimensions des fenêtres, mais aussi le matériau choisi. Il faut compter :

  • entre 200 et 500 € pour une fenêtre triple vitrage PVC ;
  • entre 500 et 1 500 € pour une fenêtre triple vitrage aluminium ;
  • entre 400 et 1 500 € pour une fenêtre triple vitrage bois ;
  • entre 200 et 700 € au m2 pour une fenêtre triple vitrage conçue sur mesure.

Il faut ensuite ajouter à ce prix le montant de la pose, jusqu'à 1 000 € en moyenne. Si vous remplacez d'anciennes fenêtres par du triple vitrage, le montant peut grimper jusqu'à 3 000 € car les menuiseries déjà en place seront à adapter aux nouveaux modèles.

À lire aussi : Rénover sa maison : les avantages de l’hiver

Quelles aides financières pour l’installation de triple vitrage ?

Si vous souhaitez changer vos fenêtres ou vos portes-fenêtres pour des modèles en triple vitrage, sachez qu'il existe plusieurs aides financières qui pourraient permettre de réduire la facture des travaux. Voici les principales aides à connaître.

MaPrimeRénov'

Entrée en vigueur le 1er janvier 2020, MaPrimRenov' est une aide allouée sous conditions de revenus et selon le type de travaux engagés. La pose de fenêtres triple vitrage entre dans le cadre de ce dispositif, qui permet de réduire significativement le prix de l'équipement et de sa pose. Pour profiter de MaPrimeRénov', il faut également que les travaux soient réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). La prime est versée en fin de travaux.

La TVA travaux à 5,5 %

La TVA à 5,5 % est allouée pour les travaux d'amélioration de la performance énergétique réalisés dans les logements de plus de deux ans. Le remplacement de fenêtres en fait donc partie, à condition que les équipements choisis répondent à certains critères de performance en matière d'isolation thermique. Le taux réduit est appliqué autant sur le prix des fenêtres triple vitrage que sur leur pose.

L'Éco-prêt taux zéro

Aussi appelé Éco-PTZ, l'Éco-prêt à taux zéro est accordé aux propriétaires occupant le logement qu'ils souhaitent rénover. La pose de fenêtres triple vitrage entre dans ce dispositif à condition de remplacer au moins la moitié des fenêtres du logement. Le crédit alloué ne peut excéder 30 000 € (pour un bouquet de trois travaux ou plus) et n'est pas soumis à des conditions de ressources. Tout le monde peut donc y prétendre. En revanche, l'entreprise en charge des travaux devra disposer de la mention RGE.

L'exonération de la taxe foncière

Les personnes réalisant des travaux d'économies d'énergie, comme la pose de fenêtres isolées, peuvent également prétendre à une exonération de la taxe foncière pour une durée de 3 ans à partir de l'année suivant le paiement du montant total des dépenses. L'exonération de taxe foncière peut être partielle ou totale. Toutefois, tous les territoires ne sont pas concernés par cette mesure. Il convient de se rapprocher de sa commune ou de son département pour savoir si vous pouvez y prétendre.

Le chèque énergie

Les propriétaires et locataires reçoivent chaque année, en fonction de leurs ressources et du nombre de personnes incluses dans le foyer, un chèque énergie pouvant servir à payer une partie des travaux d'installation de triple vitrage. Aucune démarche n'est à réaliser puisque le chèque est envoyé automatiquement aux foyers concernés.

À lire aussi : Comment rendre sa maison plus écologique ?

La Matmut vous accompagne

Pensez à assurer votre logement contre les risques auxquels il est exposé, grâce à une assurance habitation adaptée à vos besoins et votre budget. Choisissez parmi les différentes solutions proposées par la Matmut.

Devis en ligne