Menu
Accueil / Assurance Moto / Conseils / Comment protéger sa moto contre le vol ?

Comment protéger sa moto contre le vol ?

Publié en août 2020

Plus légères qu’une voiture et facilement transportables dans une camionnette, les motos sont des cibles faciles pour les voleurs. Chaîne, U, bloque-disque, alarme, gravage : les systèmes de protection contre le vol des deux-roues ne manquent pas. Tour d’horizon des meilleures solutions pour protéger votre moto du vol, avec la Matmut.

L’antivol U

Résistant, peu encombrant, simple d’utilisation, l’antivol U est très utilisé par les motards et figure parmi les meilleurs dispositifs de protection contre le vol de moto. Conçu en acier durci jusqu’à 16 mm de diamètre pour les modèles les plus robustes, le U est difficile à couper. Il emprisonne bien la roue de votre moto et peut s’attacher à un point fixe du mobilier urbain. Si vous ne parvenez pas à l’arrimer, vous pouvez ajouter une chaîne pour rallonger votre cadenas U et vous rattacher ainsi à un point fixe. Pour une utilisation optimale, pensez à passer votre U à travers les 2 bras de la fourche et un bâton de la roue. À noter qu’il existe, selon les antivols U, différentes hauteurs d’anse selon vos besoins. Le cadenas U peut se transporter facilement en fixant un support sur votre deux-roues.

À lire aussi : Visibilité des deux-roues : comment éviter les pièges de la circulation ?

La chaîne

Très utilisée également comme système de protection contre le vol, la chaîne antivol présente un niveau de sécurité très élevé elle aussi. Contrairement à un antivol U, la chaîne a l’avantage d’être souple, et donc plus facile à manier. Plus la chaîne est longue, et plus il est facile de l’attacher à un point fixe, condition pour une protection optimale de votre moto. Les chaînes antivol les plus robustes sont conçues en acier cémenté haute résistance, dotées de maillons de 14 mm de diamètre et de serrure avec protection anti-crochetage et anti-perçage. Pour une utilisation optimale de votre chaîne, ne la laissez pas toucher le sol.

Le saviez-vous ?
Le Groupe Matmut accompagne ses assurés motards avec sa filiale Inter Mutuelles Assistance (IMA).
Détection d'accident, suivi de trajet, balades, carnet d’entretien…Découvrez le service de Liberty Rider, une application gratuite pour les deux roues, scooter et moto.

Le bloque-disque

Si sa petite taille lui permet de se ranger facilement dans le sac à dos des motards, le bloque-disque n’est en revanche pas la solution de protection contre le vol la plus efficace car il ne permet pas d’attacher la moto à un point fixe et les voleurs savent le détruire aisément. Comme son nom l’indique, le bloque-disque se fixe sur le disque de frein. Le bloque-disque est une solution antivol pour un stationnement de courte durée, ou en complément d’un autre système de protection comme une chaîne ou un antivol U. Certains modèles de bloque-disque les plus haut de gamme, en acier inoxydable, offrent tout de même un double mécanisme de verrouillage et des serrures anti-crochetage et anti-perçage. Certains modèles d’antivol bloque-disque sont également dotés d’un système d’alarme.

À lire aussi : Liberty Rider : application dédiée aux motards

L’alarme

Antivol de dissuasion, l’alarme est dotée d’un capteur de coups et de mouvements et émet alors un signal sonore et parfois visuel en cas de soulèvement du véhicule, de déplacement ou de choc. L’alarme est, au même titre qu’un bloque-disque, une solution antivol qu’il est conseillé de compléter par un autre système de protection contre le vol.

Cumuler les antivols

Plus la tâche est compliquée pour les voleurs, moins ils seront tentés de s’approcher de votre moto. C’est pourquoi multiplier les systèmes de protection contre le vol est une solution dissuasive. Opter pour une chaîne ou un U attaché(e) à un point fixe, plus un bloque-disque couplé à un système d’alarme peut s’avérer un choix judicieux.

Le gravage antivol

Le gravage n’est pas un système antivol à proprement parler mais il est dissuasif et rendra votre moto moins convoitée. Ce marquage consiste à inscrire les 8 derniers numéros de série de votre moto sur 11 points, parmi lesquels : le carter moteur, les tubes de fourche, le pot d’échappement, le cadre, le bras oscillant, les jantes ou encore le réservoir. Dès lors, difficiles de revendre les pièces détachées pour le voleur. Par ailleurs, ce tatouage de votre moto assure une traçabilité puisque le véhicule est enregistré dans le fichier national ARGOS. Ce numéro d’identification unique permet ainsi aux forces de l’ordre de retrouver facilement le propriétaire du véhicule si la moto est récupérée après un vol. 

Choisir un lieu de stationnement approprié

Si le ou les antivols sont des solutions dissuasives contre le vol, choisir le lieu pour stationner sa moto est aussi très important. Pour dissuader les voleurs, il est préférable de stationner son deux-roues dans une rue passante et à un endroit bien éclairé. Le passage et la lumière sont des éléments qui dissuaderont les voleurs d’opérer. La nuit, mieux vaut stationner votre moto dans un local fermé ou, à défaut, cumuler les systèmes antivol si votre véhicule doit rester dans la rue.

À lire aussi : Rouler de nuit à moto

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous propose différentes formules pour votre contrat d’Assurance moto, avec notamment des avantages tarifaires pour les conducteurs de 28 ans et des bonus pour les conducteurs prudents et responsables.

La Matmut propose également à ses assurés des stages de conduite moto gratuits (dans la limite des places disponibles).

Devis en ligne

Moto, quad, scooter : Plaque d’immatriculation – Format unique


À lire aussi :

Moto, quad, scooter : Plaque d’immatriculation – Format unique

Tous les 2 roues et 3 roues à moteur (moto, scooter, mobylette, tricycle) et les quadricycles carrossés (quad), y compris ceux immatriculés avant le 1er juillet 2015, doivent, depuis le 1er juillet 2017, être munis d’une plaque d’immatriculation uniforme et aux dimensions strictes.