Menu
Accueil / Assurance Moto / Conseils / Est-il utile d'assurer une moto qui ne roule pas ?

Est-il utile d'assurer une moto qui ne roule pas ?

Votre moto dort tout l’hiver dans le garage et vous n’avez jamais pris le temps de terminer les réparations de votre vieux scooter. Vous vous demandez alors s’il est encore utile d’assurer vos deux-roues non-roulants ? Voici les obligations en matière d’assurance pour les motos et les scooters, qu’ils soient en état de rouler ou pas, et selon les saisons.

L’obligation d’assurer tout véhicule à moteur

Au même titre qu’une voiture, un deux-roues doit être assuré même s’il reste au garage. En effet, l’assurance est obligatoire pour tout véhicule à moteur capable de circuler sur la voie publique. Même pour un deux-roues non-roulant, c’est-à-dire qui ne circule plus et qui reste dans le garage, vous êtes donc dans l’obligation de souscrire un contrat d’assurance. L’assurance minimale requise est la garantie responsabilité civile. Cette dernière prend en charge les préjudices subis par des tiers, d’où son nom « assurance au tiers ». Elle doit être souscrite même pour un deux-roues motorisé qui ne circule pas car même stocké, le véhicule peut causer des dommages (incendie, rayures sur d’autres véhicules) ou des blessures à un tiers (chute du véhicule sur quelqu’un).

Des tarifs avantageux pour les véhicules non-roulants

Certaines saisons, à l’instar de l’hiver, sont moins propices pour circuler en deux-roues. Froid, pluie, neige, brouillard : les mauvaises conditions météorologiques hivernales peuvent en effet rendre la circulation dangereuse. Mieux vaut alors laisser les deux-roues motorisés au garage pendant cette période. Avec l’Avantage Hiver Matmut, votre assurance propose des tarifs avantageux pour les deux-roues qui restent au garage. Pour bénéficier de cette réduction, il faut toutefois remplir les conditions suivantes :

  • être une personne physique
  • souscrire un contrat d’assurance multirisques 2 roues
  • avoir opté pour un usage Actif ou Sérénité
  • ne pas utiliser le véhicule durant toute la période d’hivernage (de 2 ou 4 mois au choix) et le stationner dans un endroit privatif, clos et fermé  

À lire aussi : Visibilité des deux-roues : comment éviter les pièges de la circulation ?

L’exception qui n’exige pas d’assurer votre deux-roues

 Il existe un cas de figure dans lequel le propriétaire n’est pas tenu d’assurer son deux-roues : lorsque le véhicule non-roulant est démonté. L’assurance n’est donc plus obligatoire à condition de :

  • démonter les roues du véhicule
  • vider intégralement le réservoir d’essence
  • purger les carters
  • retirer la batterie

Dans ce cas vous pouvez vous tourner vers votre assureur et résilier votre contrat d’assurance moto en précisant ces informations.

Les sanctions en cas de défaut d’assurance

Si vous circulez avec votre deux-roues, même très occasionnellement, il est obligatoire de l’assurer. Dans le cas contraire, vous êtes en défaut d’assurance et si vous êtes contrôlé, vous vous exposez à une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 € et une ou plusieurs peines complémentaires suivantes :

  • suspension ou annulation du permis moto (3 ans maximum)
  • interdiction de repasser le permis moto
  • immobilisation et/ou confiscation du véhicule
  • travaux d’intérêt général
  • jours-amendes (amendes dont le montant est fixe par jour)
  • interdiction de conduire certains véhicules même ceux ne nécessitant pas de permis
  • obligation d’accomplir un stage de sensibilisation à la Sécurité routière à vos frais

À lire aussi : Quels papiers présenter en cas de contrôle routier par la police ou la gendarmerie ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut propose aux conducteurs de deux-roues 4 formules d’assurance moto.

Devis en ligne