Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Conduite sur glace et sur neige : les consignes à respecter

Conduite sur glace et sur neige : les consignes à respecter

Publié en mars 2019

L’hiver s’installe et les températures baissent. La neige et le verglas s’invitent sur les sommets et sur les routes. Conduire dans ces conditions implique de suivre certaines règles pour arriver à bon port sans accident. Suivez nos conseils pour une bonne conduite sur neige et sur glace.

Avant de prendre la route

Lorsque la neige et la glace sont présentes sur les routes, la première règle intervient avant même de prendre le volant. La conduite sur neige et la glace s’anticipe et se prépare.

Équipez votre véhicule de 4 pneus hiver et, si besoin montez les chaînes sur les deux pneus avant – surtout si vous habitez ou si vous vous rendez en montagne. Remplissez votre réservoir de liquide lave-glace avec un produit antigel. Vérifiez également l’état de vos phares et de votre batterie. Dans l’habitacle, gardez toujours une raclette pour pouvoir enlever la glace du pare-brise avant de démarrer. Évidemment, assurez-vous d’avoir le triangle de signalisation et le gilet jaune dans votre voiture. Ces deux équipements sont obligatoires. Vous pouvez aussi ajouter une couverture et des gants pour vous garder au chaud en cas de panne.

Bon à savoir
Vérifiez les conditions météorologiques avant de prendre la route et ne prenez pas le volant si ces conditions vous semblent trop extrêmes.

Comment bien conduire sur la neige : toutes les astuces à connaître

La neige réduit l’adhérence de votre véhicule sur la route. Aussi, il faut respecter certaines règles pour ne pas quitter votre trajectoire.

  • Au démarrage, accélérez progressivement pour éviter le patinage. Enclenchez la 1ère et desserrez la pédale d’embrayage en douceur. Si cette astuce ne fonctionne pas, démarrez en 2nde. Si votre véhicule est équipé du système d’antipatinage (ESP), désactivez-le au moment de redémarrer ou si vous devez effectuer un démarrage en côte ;
  • À l’approche d’un virage, réduisez votre vitesse sans freiner. Freiner augmente les risques de dérapage. Une fois dans le virage, gardez votre vitesse et n’accélérez qu’en ligne droite ;
  • Sur une route en descente, n’utilisez pas les freins. Préférez le frein à moteur qui vous permet de décélérer sans utiliser vos freins ;
  • En cas de dérapage, gardez votre sang-froid autant que possible. Braquez calmement et doucement votre volant dans la direction opposée au dérapage, et débrayez. N’accélérez pas et ne freinez pas, sinon, vous risquez d’aggraver la situation.

Comment rouler sur le verglas et la glace ?

Avant de savoir comment rouler sur le verglas, il faut savoir le repérer. Le verglas se forme principalement tôt le matin et au moment de la tombée de la nuit, même s’il n’est pas rare de retrouver des plaques de glace en pleine journée. Il recouvre la route d’une pellicule presque invisible à l’œil nu. De jour, il est possible de le remarquer grâce aux reflets du soleil sur la zone verglacée. De nuit, les feux de la voiture ne suffisent pas pour le repérer. Les chaussées à l’ombre, comme à l’approche d’un sous-bois, sont sujettes au verglas. Autres zones propices à la formation de glace : sur et sous les ponts. Si les températures sont basses, soyez particulièrement vigilant si vous empruntez ces axes.

La conduite sur glace demande une certaine anticipation de la part des automobilistes. Réduisez impérativement votre vitesse car la route devient vite une patinoire en cas de verglas. Augmentez la distance de sécurité avec le véhicule de devant car votre voiture aura besoin d’espace supplémentaire pour s’arrêter en cas de freinage. Si votre voiture glisse faiblement, contre-braquez votre volant pour atténuer la glissade. Comme sur la neige, ne freinez pas sur une plaque de glace mais levez le pied tout en maintenant votre trajectoire. Vous pouvez également rétrograder pour conserver une meilleure maîtrise de votre véhicule. Si vous avez l’impression de perdre le contrôle de votre véhicule, gardez votre sang-froid et braquez le volant dans le sens de la glissade.

Bon à savoir
Les pneus neige ou les chaînes ne suffisent pas pour rouler en toute sécurité sur une route verglacée. Les pneus à crampons sont les seuls à être efficaces en cas de verglas.  

La Matmut vous accompagne…

Conduisez en toute sécurité quelle que soit la saison, grâce aux différentes formules d’assurance Auto de la Matmut. Pour améliorer votre conduite, n’hésitez pas à suivre l’un des stages de conduite proposés par la Matmut.

Inscrivez-vous

Pneus hiver

À lire aussi

Monter des pneus hiver : pourquoi et quand le faire ?

Lorsque vous êtes au volant de votre voiture, les pneus sont le seul point de contact avec la route. Pour votre sécurité, il est alors important de monter des pneus hiver sur votre véhicule. Quelles sont les spécificités des pneus hiver ? Leurs principaux avantages ? Quand les monter ? La Matmut vous informe.