Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Entretien de la ventilation (VMC) : pourquoi et comment faire ?

Entretien de la ventilation (VMC) : pourquoi et comment faire ?

Publié en juillet 2019

Pour bénéficier d’une bonne circulation de l’air dans votre logement, il est indispensable d’effectuer régulièrement l’entretien de votre ventilation. Comment assurer le nettoyage de sa ventilation, et à quelle fréquence ? Quels sont les risques d’une ventilation mal entretenue ? Tous les conseils pour assurer un renouvellement optimal de l’air dans votre intérieur.

Nettoyage de la ventilation : comment faire ?

Pour optimiser les performances de votre ventilation, un nettoyage régulier est nécessaire.

Tous les 3 mois :

  • Dépoussiérez vos grilles chaque trimestre au moins.
  • A la fin de l’hiver puis tous les 3 mois, démontez les grilles et nettoyez-les à l’aide de produit dégraissant additionné à de l’eau chaude. Attendez qu’elles soient sèches avant de les remettre en place.
  • À l’aide d’un aspirateur, nettoyez les entrées d’air pour retirer la poussière accumulée.

Tous les 6 mois :

  • Vérifiez l’alignement du caisson où se trouve la roue du ventilateur.
  • Contrôlez la tension de sa courroie, pour détecter un éventuel risque de panne ou de surchauffe.

Tous les ans :

  • Nettoyez les filtres de votre VMC.
  • Changez-les si leur état le nécessite.

 Entretien complet de la ventilation : faites appel à un professionnel

Tous les trois ans, un entretien complet de la ventilation doit être réalisé. Pour vous garantir un entretien de qualité et en toute sécurité, faites appel à un professionnel qui assurera :

  • Le nettoyage complet des circuits d’aération ;
  • Le contrôle des conduits d’aération ;
  • L’entretien des gaines et du bloc moteur ;
  • Le contrôle des entrées d’air ;
  • Le test des pièces de tirage et de dépression.

Seul un entretien régulier vous assure du bon fonctionnement de votre ventilation, pour une sécurité et une qualité de l’air optimales.

L’entretien de la ventilation (VMC), un geste indispensable

En appartement ou en maison, l’entretien de la ventilation est une question de santé, mais aussi de sécurité.

Au fil des mois, les grilles d’aération s’encrassent et la poussière s’accumule, empêchant l’air de bien circuler dans le logement et de s’évacuer vers l’extérieur. Mal entretenue, votre VMC peut causer une augmentation de la pollution intérieure et de l’humidité, qui se traduit par des problèmes de moisissures, de condensation, ainsi que des problèmes respiratoires.

Le saviez-vous ?
Il existe des conseillers médicaux en environnement intérieur, pouvant intervenir sur prescription médicale et dont la mission consiste à réaliser un audit de la qualité de l’air intérieur.

À lire aussi : Comment lutter contre l'humidité dans un logement ?

Mal entretenue, votre ventilation n’assure plus son rôle d’évacuation des particules polluantes à l’extérieur et ne peut pas se renouveler correctement. Un désagrément qui peut représenter un véritable danger en cas de fuite de gaz ou de monoxyde de carbone.

À lire aussi : Quels sont les dangers du monoxyde de carbone ?

Un manque d’entretien peut aussi diminuer l’efficacité de votre ventilation et rendre son fonctionnement plus bruyant. La saleté accumulée peut entraîner la saturation du moteur et provoquer une surchauffe, voire un court-circuit et un incendie. Pour toutes ces raisons, il est indispensable de garder sa VMC propre pour garantir un fonctionnement optimal, tout le temps.

La Matmut vous accompagne…

Découvrez l’assurance habitation Matmut et ses garanties pour protéger votre logement au mieux.

La domotique pour automatiser et sécuriser sa maison

À lire aussi

La domotique pour automatiser et sécuriser sa maison

La domotique est un marché en plein essor en France, avec une croissance de 42 % en 2017. Et pour cause, elle facilite la vie des occupants d’un logement tout en améliorant leur sécurité. Quels sont les équipements à installer pour plus de protection et quel est leur impact sur l’assurance habitation ?