Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / 5 astuces naturelles pour un air intérieur sain

5 astuces naturelles pour un air intérieur sain

Publié en mai 2021

Si la pollution de l'air extérieur est souvent désignée responsable de maladies et de décès prématurés, la qualité de l'air intérieur a également un impact important sur la santé de chacun. En effet, de nombreuses substances peuvent être émises à l'intérieur à travers les matériaux de construction, d'ameublement, de décoration, mais aussi les activités humaines telles que le tabagisme ou les produits d'entretien utilisés. Ces polluants peuvent avoir des effets nocifs sur la santé, tels que de l'asthme, des allergies ou encore des irritations des voies respiratoires. Comment rendre l'air de son intérieur moins pollué ? Voici 5 astuces naturelles.

Inviter les plantes dans son intérieur

Première astuce pour assainir l’air intérieur de votre logement : les plantes. En effet, les plantes sont de véritables alliées pour assainir l'air intérieur d'un logement. Chaque plante possède des capacités différentes en matière de filtrage des éléments polluants. Le spathiphyllum, par exemple, est très efficace pour absorber les composés organiques volatils contenus dans les colles, quand l'Areca absorbe le xylène et le formaldéhyde que l'on retrouve dans de nombreux produits d'entretien mais aussi dans les peintures et vernis.

Pour assainir l’air de votre intérieur, l'astuce est donc de panacher plusieurs plantes différentes pour obtenir le meilleur résultat. Il est également conseillé d'installer une plante tous les 10 m2 pour une réelle efficacité. Et en bonus, elles décorent votre intérieur.

À lire aussi : 5 règles Feng Shui à adopter pour être mieux chez soi

Adopter les huiles essentielles

Contrairement à ce que l'on peut penser, l'usage de bougies parfumées et de sprays odorants n'est pas indiqué. Il vaut mieux utiliser des huiles essentielles pour assainir et désinfecter l'air ambiant de votre logement. Les huiles essentielles peuvent être utilisées avec un diffuseur pendant une durée donnée. Vous pouvez aussi opter pour un spray à base d'huiles essentielles et vaporiser des endroits stratégiques de façon plus ponctuelle.

Pour purifier l'air de votre logement, orientez-vous vers les huiles essentielles avec des vertus assainissantes, anti-infectieuses et antivirales, telles que les huiles essentielles suivantes :

  • arbre à thé ;
  • ravintsara ;
  • citron ;
  • eucalyptus radié.

Bon à savoir
L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes et les personnes présentant des difficultés respiratoires, telles que l'asthme.

À lire aussi : Garder un air sain dans votre intérieur en hiver

Miser sur les produits ménagers naturels ou faits maison

Les produits d’entretien achetés en grande surface participent à la pollution de l’intérieur, en raison de leur conception chimique laissant flotter des particules dans l’air ambiant. Pour nettoyer votre logement tout en préservant la qualité de l’air chez vous, mieux vaut donc utiliser des produits ménagers écologiques ou faits maison.

En magasin, tournez-vous vers les produits disposant de l’écolabel. Sinon, vous pouvez toujours miser sur trois produits naturels non polluants et très efficaces pour nettoyer votre intérieur :  le vinaigre blanc, le savon noir ou encore le bicarbonate de soude. En bonus : ces produits sont économiques. Si vous trouvez qu'ils ne laissent pas l'odeur de propre que vous aimez, vous pouvez ajouter quelques goûtes d'huile essentielle dans le mélange.

Aérer son intérieur chaque jour

Autre astuce facile à mettre en place pour dépolluer l’air ambiant : aérer chaque jour votre logement. En effet, aérer toutes les pièces de votre intérieur pendant au moins 15 minutes par jour permet de renouveler l'air très simplement, tout en chassant les composés organiques volatiles (COV) présents dans le mobilier et les revêtements. Cela permet également d'évacuer une partie de la poussière et les odeurs générées par la cuisine, par exemple. Enfin, une aération quotidienne permet de limiter l'accumulation d'humidité dans le logement et donc la moisissure qu'elle peut engendrer. Il est conseillé d'aérer soit tôt le matin, soit tard le soir, pour éviter les éventuels pics de pollution extérieure.

À lire aussi : Comment lutter contre l'humidité dans un logement ?

Chasser la poussière

L'un des principaux facteurs de pollution intérieure n'est autre que la poussière. Très volatile, la poussière se dépose sur les surfaces de la maison. Outre son aspect inesthétique, la poussière contient de nombreux polluants et engendre des allergies.

Une simple aération du logement ne suffit pas pour l'éradiquer totalement. Il est donc conseillé de dépoussiérer toutes les surfaces au moins deux fois par semaine. Pour cela, l’usage d’un balais ou d’un plumeau est déconseillé. Mieux vaut utiliser un aspirateur ainsi qu'une serpillère humide sur les zones à dépoussiérer, pour que les particules ne s'envolent pas.

À lire aussi : Nettoyer sa VMC : mode d’emploi

La Matmut vous accompagne

La Matmut protège votre logement avec une assurance habitation adaptée à chacun. Choisissez parmi les différentes formules proposées et agrémentez votre contrat d’options supplémentaires si besoin. 

Devis en ligne