Menu
Accueil / Assurance Loisirs / Conseils / Conseils pour accueillir un chat chez soi

Conseils pour accueillir un chat chez soi

Publié en août 2019

Les chats peuvent facilement vivre 20 ans. En accueillir un est donc un engagement très sérieux et sur le long terme. Il est important de se poser les bonnes questions pour être sûr de pouvoir lui offrir tout ce dont il a besoin tout au long de sa vie. L’adoption d’un animal ne peut pas se faire sur un coup de cœur, la décision doit être murement réfléchie et prendre en compte l’avis de votre entourage (conjoint, enfants...). Lorsque tout le monde a conscience de l’engagement que cela représente, vous pouvez vous renseigner sur la marche à suivre. La Matmut vous propose quelques conseils pour que l’accueil de votre chat se passe au mieux.

L’accueil du chat

Après vous être renseigné sur la race du chat qui vous conviendra le mieux et après avoir choisi le chat en question, voici quelques conseils pour que son arrivée chez vous se passe au mieux, pour vous comme pour lui.

Dans un premier temps sachez qu’il est préférable de l’accueillir pendant un moment où vous êtes disponible chez vous. Préférez également un moment calme, le bruit stresse rapidement les chatons. Vous pouvez donc l’accueillir lorsque vos enfants ne sont pas chez vous, lorsque vous n’êtes pas en période de travaux... Votre chat aura besoin de temps et de calme pour s’approprier son nouvel environnement et y être à l’aise.

La place du chat

En amont de sa venue, il vous faudra lui préparer des espaces bien à lui. En effet, un chat a besoin de 4 espaces bien distincts pour l’hygiène, la nourriture, le jeu et le sommeil.

  • Prévoyez donc un espace avec une gamelle de nourriture constamment à disposition. Et une plus grande gamelle d’eau fraîche. Veillez à la renouveler régulièrement car un chat boit peu mais aime que sa gamelle soit propre.  Éloignez son coin repas du vôtre et surtout de sa litière.

Il est recommandé de donner des croquettes de bonne qualité pour que votre chat ait tous les nutriments dont il a besoin. Lors de la première semaine chez vous, vous pourrez introduire au fur et à mesure à son alimentation habituelle la nourriture que vous voulez lui donner. De cette façon au bout d’une semaine, le chaton mangera ce que vous pensez être le mieux pour lui sans pour autant l’avoir perturbé.

  • Concernant sa litière, préférez un endroit calme et éloigné des coins de passage. Vous pouvez également choisir une litière qui se ferme de façon à éviter les odeurs. Quelque soit la litière que vous choisirez, veillez à la nettoyer régulièrement. Si elle n’est pas assez propre pour votre chat, il n’hésitera pas à faire ses besoins en dehors de la litière.
  • Pour les jeux, sachez qu’un chat peut s’amuser avec un bout de ficelle ou une boule de papier d’aluminium. Toutefois, il existe une multitude de jeux pour chat selon l’âge, ses besoins et ses goûts et ils permettent de les stimuler grandement. Il est fortement conseillé d’acheter un arbre à chat avec une partie pour que le chat puisse faire ses griffes. De cette façon, il aura largement moins tendance à s’en prendre à vos meubles. De plus, les chats aiment être en hauteur et regarder ce qu’il se passe depuis leur perchoir.
  • Pour ce qui est du repos, sachez qu’un chat trouve souvent des endroits insoupçonnés pour s’endormir, alors inutile d’investir une fortune dans un panier. Vous pouvez lui en proposez un qu’il appréciera peut-être, mais partez du principe qu’il aime dormir où il a choisi.

Le transport

Le premier voyage pour le ramener chez vous est source de stress.

Lorsque vous l’amènerez jusqu’à chez vous, pensez à l’installer dans une caisse de transport. Prévoyez d’en acheter une suffisamment grande pour qu’elle puisse servir quand il sera adulte. Vous pourrez vous en resservir pour l’amener chez le vétérinaire, en vacances, etc. Les caisses avec une ouverture par le haut sont plus sécurisantes pour eux et ils se sentent davantage à l’abri lorsqu’elles sont sombres. Surtout ne le laissez pas hors de la caisse de transport dans la voiture, cela pourrait être dangereux pour lui comme pour vous. Si vous êtes à pieds ne le prenez pas dans vos bras. Une adoption est une période stressante pour un chaton et il pourrait s’enfuir.

Un environnement calme

Un chat est territorial, c’est-à-dire qu’il est très attaché à son environnement, s’il ne s’y sent pas bien, il aura tendance à s’enfuir. Pour éviter cela, voici quelques conseils.

Le plus important est de minimiser le stress pour le chaton. Une fois arrivé chez vous, laissez-le se familiariser avec une pièce. Lorsqu’il aura compris qu’il ne court aucun danger et qu’il a l’air plus à l’aise, vous pourrez lui ouvrir les pièces dans lesquelles vous comptez l’autoriser au fur et à mesure. Laissez-le explorer son nouvel environnement. S’il se cache sous un meuble, vous pouvez l’encourager calmement à sortir avec une petite friandise. Évitez de le faire passer de bras en bras. Le chaton n’aura pas encore pris ses marques et il pourrait prendre peur. Il est également possible de diffuser des phéromones qui tranquilliseront le chaton. Vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire et vous pouvez les acheter directement chez lui (pour certains) ou en pharmacie.

Un environnement sécurisé

Un environnement sécurisé est primordial pour le bien de votre chat.

Faites-en sorte que votre habitation soit sécurisée. Ne laissez pas de fenêtres ouvertes. Rangez les objets coupants, qui peuvent être avalés, qui peuvent être cassés, les fils électriques... Si vous adoptez un chaton, gardez-le à l’intérieur pendant ses 8 premiers mois (3 semaines pour un chat adulte adopté). Si vous voulez le faire sortir, accompagnez-le et tenez-le en laisse. Si vous habitez dans un appartement et avez un balcon, il est préférable de ne pas le laisser aller dessus, une mauvaise chute est vite arrivée.

La santé du chat

Plusieurs maladies mortelles pour les chats se transmettent par des griffures ou des rapports sexuels. Pour protéger votre chat de ces maladies, voici quelques conseils.

La stérilisation éviterait à votre chat bien des bagarres dans la rue et lui permettrait également de ne pas attraper de maladies sexuellement transmissibles comme le Sida du chat. Sachez qu’un chat atteint sa maturité sexuelle aux alentours de 8 mois et qu’il est donc nécessaire de faire stériliser votre chat rapidement. Parlez-en à votre vétérinaire, il vous conseillera sur la marche à suivre.

Il n’est pas nécessaire d’attendre la première portée de votre chatte pour la faire stériliser. C’est une idée reçue qui peut être douloureuse pour la chatte : chaleurs, accouplement, mise bas…

En plus de la stérilisation, vous devrez le faire vacciner et effectuer des rappels annuels. Vous devrez également le traiter contre les tiques et les vers. 

A ce jour, aucun vaccin n'est obligatoire pour un chat qui ne voyage pas à l'étranger. Certains vaccins sont néanmoins fortement recommandés, il existe des vaccins efficaces contre les maladies les plus dangereuses dont les chats peuvent être victimes. Parmi ces maladies, on compte notamment :

  • le typhus félin ou panleucopénie infectieuse féline,
  • la coryza du chat, grippe féline ou rhinotrachéite virale féline,
  • la leucémie féline, FeLV,
  • la péritonite infectieuse féline, PIF,
  • la rage (depuis 2004, la loi stipule que tout animal domestique passant les frontières doit être vacciné contre la rage, y compris pour aller en Corse).

Consultez votre vétérinaire qui vous conseillera sur les vaccins à effectuer sur votre chat, en fonction de son mode de vie.

Depuis 2004, la loi impose que tout animal domestique passant les frontières soit identifié, vacciné contre la rage et détenteur d'un passeport européen dûment rempli par le vétérinaire.

La Matmut vous accompagne

La Matmut assure votre résidence principale et votre résidence secondaire. Choisissez parmi nos différentes garanties pour bénéficier de la meilleure couverture possible.

Protéger mon animal de la canicule

À lire aussi

Comment protéger mon chat et mon chien de la canicule ?

Les beaux jours reviennent et avec eux la chaleur. Si nous savons plus ou moins nous y adapter qu’en est-il de nos animaux de compagnie ? Leur système de transpiration leur permet d’évacuer la chaleur uniquement par les coussinets ou en haletant et leurs poils leurs tiennent particulièrement chaud. A l’approche de la période estivale, la Matmut vous conseille des attitudes à adopter pour protéger votre chien ou votre chat de la canicule.