Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Passer le permis de conduire sur une boîte automatique : bonne ou mauvaise idée ?

Passer le permis de conduire sur une boîte automatique : bonne ou mauvaise idée ?

Publié en avril 2021

Avec le développement du parc automobile, se tourner vers un véhicule à boîte de vitesses automatique est un choix de plus en plus fréquent. D’autant que le permis pour ce type de voiture se montre plus économique que pour une auto traditionnelle. Fonctionnement du véhicule et du permis, avantages et inconvénients d’une telle formation : découvrez si passer le permis de conduire sur une boîte automatique peut être une bonne ou une mauvaise idée.

Pourquoi passer le permis sur une boîte automatique ?

Passer un permis sur boîte automatique – on parle de permis BEA – vous donne l’autorisation de conduire uniquement des automobiles munies d’une boîte automatique, séquentielle ou robotisée. Pour rappel, la boîte automatique est un mécanisme qui passe les rapports de la voiture, seul, en fonction de la vitesse. La pédale d’embrayage est donc supprimée et le conducteur n’a plus qu’à gérer les accélérations et le freinage du véhicule.

Ce permis B se destine à tout le monde, sans distinction. Généralement, il est sollicité par les personnes en situation de handicap, souffrant notamment de problèmes de mobilité du pied gauche, celui utilisé pour l’embrayage sur les voitures à boîte manuelle. Mais, plus globalement, tous les candidats peuvent s’inscrire pour les raisons de leur choix : plus de facilité à conduire sans se soucier du passage des vitesses, la voiture des parents ou du travail qui possède une boîte automatique, etc.

 À lire aussi : Boîte automatique : ce qu’il faut savoir

 Quels sont les avantages du permis sur une boîte automatique ?

 Passer le permis de conduire sur une boîte automatique comporte plusieurs avantages. À commencer par la simplicité du système par rapport à une voiture munie d’une boîte de vitesses manuelle. Aucun risque de caler, ou de difficultés en cas de démarrage en côte, par exemple. Cela peut notamment représenter un réel intérêt pour les candidats les plus stressés. Ils peuvent se concentrer sur leur conduite (maniement du volant, clignotants, angles morts) et leur environnement.

Autre avantage : le permis BEA se passe plus rapidement que le permis B traditionnel. Dans le déroulé, rien ne change : vous suivez, dans un premier temps, un apprentissage théorique conclu par la réussite à l’examen du Code de la route. Puis, dans un second temps, vous passez à la pratique, accompagné d’un moniteur, afin de vous préparer pour le grand jour et l’épreuve pratique.

C’est à ce stade que le permis de conduire sur une boîte automatique se montre avantageux : depuis 2017, vous n’avez besoin que de 13 heures de pratique minimum, contre 20 heures sur une boîte de vitesses manuelle.

Et qui dit moins d’heures de « cours », dit également un permis de conduire moins onéreux. Selon le rapport parlementaire de février 2019, le coût global du permis a été estimé à 1 600 €. En économisant sept heures de pratique, à une moyenne de 50 € de l’heure, cela peut représenter une économie allant jusqu’à 350 € sur le montant total de l’examen. Loin d’être négligeable sur un budget !

Quels sont les inconvénients du permis sur une boîte automatique ?

Comme expliqué précédemment, si les titulaires d’un permis B classique peuvent conduire tout type de véhicule – boîte manuelle comme automatique – ce n’est pas le cas des conducteurs ayant passé le permis de conduire sur une boîte automatique. Par conséquent, pour une urgence ou lors d’un long voyage, vous ne serez pas en mesure de prendre le volant d’une voiture dotée d’une boîte manuelle.

Si vous êtes concerné et que vous souhaitez lever cette restriction, vous pourrez vous inscrire à une formation au moins trois mois après obtention de votre permis BEA. La formation en question dure sept heures et doit s’effectuer au sein d’une auto-école labélisée « École, conduite, qualité ». Un inspecteur vérifiera les capacités du conducteur à utiliser une boîte de vitesses manuelle.

Autre point négatif : les véhicules munis d’une boîte automatique coûtent plus cher à l’achat et en entretien qu’une voiture à boîte manuelle traditionnelle. Pour un jeune conducteur – qui se tourne généralement vers des voitures d’occasion – ce type de véhicule peut donc se montrer particulièrement onéreux. De quoi rendre vite dérisoire la belle économie réalisée au moment de la formation.

Il convient donc d’analyser tous les avantages et les inconvénients du permis sur une boîte automatique afin d’opter pour la décision la plus intéressante pour vous en tant que jeune conducteur.

 À lire aussi : Comment payer son permis de conduire moins cher ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne au quotidien, sur les routes, grâce à son assurance auto et ses formules spécialement adaptées à vos besoins et votre budget.

Devis en ligne