Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Cheval fiscal ou puissance administrative d’une voiture : qu’est-ce que c’est ?

Cheval fiscal ou puissance administrative d’une voiture : qu’est-ce que c’est ?

Publié en août 2018 - Mis à jour en avril 2022

Chevaux fiscaux et chevaux DIN : quelle est la différence entre ces deux unités ? Pour un propriétaire de voiture, le cheval DIN ou cheval-vapeur détermine la puissance mécanique réelle du véhicule, alors que les chevaux fiscaux définissent sa puissance administrative. Cette puissance fiscale détermine le prix d’une carte grise et entre aussi en compte dans le calcul des primes d’assurance auto. La Matmut vous explique tout dans cet article.

Chevaux fiscaux et chevaux-vapeur : quelles différences ?

Chevaux fiscaux (CV) et chevaux-vapeur (CH) sont deux données distinctes mais bel et bien liées. Au moment d’acheter un véhicule, ces deux informations ont leur importance.

Les chevaux-vapeur

Le cheval-vapeur (CV), aussi couramment appelé cheval DIN, est une unité de puissance qui permet d’établir la puissance mécanique réelle du moteur d’une automobile. Plus une voiture est puissante, plus elle est rapide. Un petit moteur de 75 chevaux peut par exemple équiper une citadine, alors qu’une voiture de sport sera plutôt dotée d’un moteur puissant développant 200, 300 CH, voire beaucoup plus. Le cheval-vapeur permet ensuite de calculer la puissance thermique d’un moteur, exprimée quant à elle en kilowatts (kW).

Les chevaux fiscaux

Les chevaux fiscaux font beaucoup parler, notamment au moment d’acheter un véhicule et de payer sa carte grise. Le cheval fiscal est une unité de mesure du droit fiscal. Les chevaux fiscaux permettent d’établir la puissance administrative ou théorique d’un moteur.

Cette unité de mesure permet également de calculer la taxe fiscale à appliquer lors de l’immatriculation du véhicule. Le nombre de chevaux fiscaux est multiplié par le prix du cheval fiscal de la région (taxe régionale) où le véhicule est immatriculé. Plus une voiture possède de chevaux fiscaux, plus le coût du certificat d’immatriculation (carte grise) est élevé. On notera toutefois que certaines régions octroient des réductions aux propriétaires de véhicules propres.

Ci-dessous, un récapitulatif du prix des chevaux fiscaux par région (en 2021) et des éventuelles réductions accordées :

Région Montant pour 1 CV Exonération de la taxe pour un véhicule propre
Auvergne-Rhône-Alpes 43 € 100 %
Bourgogne-Franche-Comté 51 € 100 %
Bretagne 51 € 50 %
Centre-Val-de-Loire 49,80 € -
Corse 27 € 100 %
Grand-Est 42 € 100 %
Guadeloupe 41 € -
Guyane 42,50 € -
Hauts-de-France (Nord-Pas-de-Calais) 37,80 € 100 %
Hauts-de-France (Picardie) 33 € 50 %
Ile-de-France 46,15 € 100 %
La Réunion 51 € -
Martinique 30 € -
Mayotte 30 € -
Normandie 35 € 100 %
Nouvelle-Aquitaine 41 € 100 %
Occitanie 44 € 100 %
Pays-de-la-Loire 48 € 100 %
Provence-Alpes-Côte d’Azur 51,20 € 100 %

La taxe régionale est susceptible d’évoluer chaque année. Ce sont les conseils régionaux qui décident (ou non) de tout changement.

À lire aussi : Qu’est-ce qu’un certificat d’immatriculation ?

Prix de la carte grise et chevaux fiscaux

 Pour connaître le prix d’une carte grise, il faut additionner 4 taxes et une redevance :

  • Taxe régionale : elle varie d’une région à l’autre ;
  • Taxe de formation professionnelle : 0 € dans le cas d’un véhicule particulier ;
  • Taxe sur les véhicules polluants : malus concernant les véhicules très polluants ;
  • Taxe fixe : 11 € ;
  • Redevance d’acheminement : 2,76 €.

Ici, c’est surtout la taxe régionale qui nous intéresse dans le calcul du prix de la carte grise. En effet, comme évoqué dans le tableau précédent, chaque région fixe elle-même le coût des chevaux fiscaux. Pour un véhicule de 6 chevaux fiscaux immatriculé en Corse, il vous en coûtera 162 € de taxe régionale (6 × 27), mais si vous l’immatriculez en Bretagne, il vous en coûtera 306 € (6 × 51), auxquels s’ajoutent les autres taxes. Pour un véhicule puissant tel qu’une voiture de sport, le coût de la carte grise est très élevé puisque la puissance administrative (en chevaux fiscaux) est liée à la puissance réelle.

Comment calculer les chevaux fiscaux d'une voiture ?

 Pour connaître les chevaux fiscaux d’une voiture et déterminer sa puissance administrative, il faut effectuer un calcul en s’appuyant sur la formule suivante :

PA = CO2/45 + (P/40) 1,6 

PA désigne dans cette formule la puissance administrative alors que CO2 et P désignent respectivement les émissions de CO2 exprimées en grammes par kilomètre et la puissance réelle du moteur en kilowatts.

Selon la loi n°2019-1479 du 28 décembre 2019 – article 69, le résultat obtenu doit être arrondi à l’entier le plus proche. Pour un véhicule compact récent tel qu’une Renault Clio, le modèle 75 CH a une puissance administrative de 4 chevaux fiscaux alors qu’un modèle 90 CH correspond à 6 chevaux fiscaux. Pour une voiture de sport, qui présente une puissance réelle importante et produit beaucoup de CO2, la puissance fiscale peut être nettement supérieure. Une Porsche ou une Ferrari peuvent par exemple dépasser les 60 chevaux fiscaux.

 

 Comment connaître la puissance fiscale d'une voiture ?

Vous souhaitez acheter une voiture, mais avant de sauter le pas, vous voulez connaître son nombre de chevaux fiscaux ? Vous désirez vendre votre véhicule et ne savez pas où trouver les chevaux fiscaux sur le certificat d’immatriculation de votre voiture ? Pour connaître la puissance fiscale d’un véhicule, il vous suffit de regarder sur la carte grise – ou certificat d’immatriculation – du véhicule, dans la rubrique P6.

Comment connaître les chevaux DIN d'une voiture ?

Un cheval DIN ou cheval-vapeur n’équivaut pas forcément à un cheval fiscal. Le cheval DIN n’est pas indiqué sur la carte grise d’un véhicule mais cette information peut être facilement trouvée en consultant la fiche technique d’un véhicule ou en demandant à un professionnel. La puissance réelle en cheval-vapeur ou cheval DIN est en effet plus parlante que la puissance thermique annoncée en kilowatts (kW). On sait par exemple qu’une citadine pourra être dotée d’un moteur de 75 chevaux de puissance DIN compte tenu de son faible poids et de l’usage qu’on fait d’une citadine. Une berline, davantage adaptée aux longs trajets sur autoroute, sera dotée d’un moteur de 90, 110 voire 130 chevaux.

Un modèle tel que la Peugeot 2008 est par exemple commercialisé avec des motorisations de 90 ou 110 CH, alors qu’une citadine telle que la Citroën C1 ne compte que 80 CH. Le cheval-vapeur permet ensuite de calculer la puissance thermique, quant à elle exprimée en kilowatts (kW). Cette puissance nette maximale est indiquée sur la carte grise en rubrique P2.

Quel est l'impact des chevaux fiscaux sur l'assurance d'un véhicule ?

Le nombre de chevaux fiscaux fait partie des critères impactant le prix d’une assurance auto. En effet, plus un véhicule compte de chevaux fiscaux, plus il est puissant et roule vite. Cela renforce les risques d’accidents de la route, ce qui fait augmenter le prix de l’assurance auto à la hausse. Outre le risque d’accident plus important quand un véhicule présente un grand nombre de chevaux fiscaux, une autre raison explique aussi le tarif à la hausse des primes d’assurance : les frais de réparation et d’indemnisation plus importants des véhicules à la puissance administrative élevée. Cet aspect est donc aussi répercuté sur les tarifs pratiqués par les assureurs.

À lire aussi : Comment est établi le coût d'une assurance auto ? 

Chevaux fiscaux et jeunes conducteurs

Certains profils doivent, dans la mesure du possible, éviter les véhicules puissants affichant un nombre de chevaux fiscaux important. C’est tout particulièrement le cas des jeunes conducteurs. De par leur manque d’expérience, les jeunes conducteurs sont déjà considérés comme des profils à risque par les assureurs. Cette catégorie d’automobilistes paie déjà des primes d’assurance auto élevées pour compenser le manque d’expérience au volant. En choisissant un véhicule dont la puissance administrative est importante, synonyme de beaucoup de chevaux fiscaux, les jeunes conducteurs prennent donc le risque de voir augmenter encore un peu plus leur prime d’assurance auto.

À lire aussi : Comment bien choisir son assurance auto en 10 critères ?

Puissance d'un moteur et cheval : d’où viennent ces appellations ?

Les termes de chevaux fiscaux et surtout de cheval-vapeur utilisés aujourd’hui ont toute une histoire…

Au XIXe siècle, le savant britannique James Watt eut l’idée d’utiliser la force du cheval de trait pour mesurer la puissance d’un moteur à vapeur. À l’époque, le cheval de trait était très utilisé pour tirer des charges lourdes. Watt définit donc la puissance d’un moteur à vapeur en fonction de la puissance nécessaire à un cheval pour faire fonctionner un moulin à grain.

Dans les pays utilisant le système métrique, la référence était un peu différente : le cheval de trait pouvait soulever 75 kg sur 1 mètre et en 1 seconde. Si un moteur à vapeur était capable de soulever une charge identique dans le temps et sur la distance impartis, alors il s’agissait d’un moteur 1 cheval. Le cheval-vapeur était né. Avec le temps, les machines à vapeur ont peu à peu disparu, mais le système de mesure est resté le même.

Bon à savoir :
L’unité de puissance se mesure désormais en watt (W). Étant donné que le cheval-vapeur français et le cheval-vapeur britannique (horsepower) n’utilisent pas la même base de calcul, leur valeur en watt est donc différente. D’un côté, le cheval-vapeur français correspond à 735,5 W. De l’autre, le cheval-vapeur britannique correspond à 746 W.

La Matmut vous accompagne…

La Matmut vous propose des contrats d’assurance Auto variés afin de répondre aux besoins de chaque conducteur. Découvrez les garanties de la Matmut en matière d’assurance Auto.

Devis en ligne

Que faire en cas de perte de carte grise ?

À lire aussi : 

Que faire en cas de perte de carte grise ?

Perdre ses papiers ou se les faire voler peut arriver à tout le monde, même si tout un chacun espère fortement ne jamais se retrouver dans cette situation. En effet, s’ensuit alors une phase de tâches administratives peu amusantes mais obligatoires pour refaire ses papiers. Dans le cas de documents liés à votre voiture, voici quoi faire en cas de perte ou de vol de votre carte grise.