Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / 10 astuces pour bien vendre pendant un vide-greniers

10 astuces pour bien vendre pendant un vide-greniers

Publié en juin 2021

Organiser ou participer à un vide-greniers, c'est doublement malin. D'une part, cela permet de gagner un peu d'argent, utilisable par exemple pour financer de belles vacances, et d'autre part, cela aide à faire de la place chez soi, en se débarrassant de meubles et d’objets dont on n'a plus besoin. Mais comment vendre efficacement pendant ce type d'événement ? Voici 10 astuces pour mettre toutes les chances de votre côté.

Communiquer sur l'événement

Votre participation à un vide-greniers doit être connue de vos voisins et de vos amis. Il est donc conseillé d’en parler sur les réseaux sociaux, à l'école de vos enfants, à la boulangerie et dans tous les lieux de vie de votre quartier. Vous pouvez également distribuer des flyers, réaliser des pancartes (sans oublier de noter l'heure et le lieu de rendez-vous), et présenter rapidement les objets que vous allez mettre en vente, notamment vos raretés.

Bien organiser son stand

Tenir un stand de vide-greniers demande d’être un minimum organisé. Regroupez donc les objets en vente par catégorie (les livres avec les livres, les jouets d'enfants avec les jouets d'enfants, les bibelots avec les bibelots…). Pensez également à indiquer le prix souhaité sur chaque produit, pour gagner du temps avec les clients. Enfin, essayez de placer les objets les plus populaires en évidence, pour qu'ils partent plus vite.

Muscler ses prix

Il n'est pas toujours facile de trouver le bon prix pendant un vide-greniers. Il faut en effet trouver le juste milieu entre un tarif excessif, dicté par la valeur sentimentale ou la valeur initiale d'achat, et le prix trop bas qui ferait penser au client que l'objet est défectueux (notamment en ce qui concerne les appareils électroménagers). Prenez donc le temps de réfléchir aux sommes que vous indiquez sur les étiquettes. Si besoin, modifiez-les pendant la journée.

Soigner ses objets en vente

L'image du vide-greniers regorgeant d’objets poussiéreux a la vie dure. Pourtant, si vous souhaitez vendre, il est impératif de prendre soin de ce que vous proposez. La veille de l'événement, nettoyez donc scrupuleusement chaque objet en vente. Réparez ce qui peut encore l'être. Vous maximiserez ainsi vos chances de leur trouver un nouveau propriétaire.

Proposer des objets rares

C'est un fait : plus les objets que l'on propose dans un vide-greniers sont rares, plus vite le stand se vide. Faites donc le tour de votre maison à la recherche de raretés et d'objets de collection que vous n'utilisez plus. Par exemple, les vieilles consoles sont très recherchées. Vous avez une vieille Nintendo ou Sega dans un placard ? Elle partira probablement très rapidement !

À lire aussi : Organiser un vide-greniers : faut-il une autorisation ?

Arriver tôt

Les vide-greniers sont adorés des collectionneurs à la recherche d'objets à la valeur méconnue de leurs propriétaires. Et ceux-ci ont l'habitude d'arriver tôt à ces événements. Vous devez donc être présent dès les premières heures d'ouverture du vide-greniers. Attention, si plus de deux personnes se disputent l'un de vos bibelots, c'est qu'il vaut probablement plus que ce que vous ne pensiez. Vérifiez donc sur Internet ce qu'il en est.

Vendre en lots

Vous proposez de nombreux petits objets, pouvant être regroupés en catégories assez facilement ? Faites des lots ! Ainsi, vous parviendrez à vendre plus, puisque la valeur moyenne d'achat augmentera mécaniquement, et parviendrez à vider plus vite votre stand. Les acheteurs, eux, seront ravis d'avoir plusieurs jouets, stylos ou livres à découvrir en rentrant chez eux.

Prévoir une marge de négociation

Bien vendre, c'est aussi être un peu commerçant. Lorsque vous fixez les prix des objets que vous proposez, tâchez de prévoir une petite marge de négociation, comprise en général entre 10 et 50 %. Vous le verrez bien vite : la négociation est une tradition pendant un vide-greniers, même sur les objets les moins chers. Cela fait presque partie des règles du jeu !

Faire de petits cadeaux

Une personne semble hésiter à acheter un objet ? D'autres bibelots ne partent pas du tout, alors qu'ils ne sont pas chers et peuvent encore servir ? Pourquoi ne pas faire de petits cadeaux, par exemple en annonçant que vous offrez une bande-dessinée pour tout achat supérieur à 10 € ? Vous inciterez ainsi certains acheteurs potentiels à sauter le pas et viderez vos stocks plus vite que prévu.

Baisser ses prix en fin de journée

En fin de journée, dans un vide-greniers, c'est la chasse aux bonnes affaires ! Baissez donc vos prix sur ce qu'il reste de votre stock ou faites des cadeaux. Vous pouvez également des lots, quitte à ce qu'ils soient originaux, avec des objets qui ne vont pas ensemble. N'oubliez pas que l'objectif d'un vide-greniers est avant tout de vider ses placards. Mieux vaut donc tout tenter lorsque la journée touche à sa fin.

À lire aussi : Astuces pour déménager sereinement : comment s’organiser ?

La Matmut vous accompagne

Avec l’assurance habitation Matmut, vous bénéficiez de tarifs adaptés à votre budget et à vos besoins. Découvrez notre offre dès maintenant.

Devis en ligne