Menu
Accueil / Assurance Camping-car / Conseils / Hivernage d’un camping-car : comment bien le préparer avant l’hiver ?

Hivernage d’un camping-car : comment bien le préparer avant l’hiver ?

Publié en octobre 2019

L’été a tiré sa révérence et pour beaucoup de camping-caristes, il sera bientôt temps de remiser leur véhicule dans leur garage jusqu’au printemps. Avant de ranger son camping-car, quelques précautions s’imposent afin de limiter les risques de dégradation. Comment préparer son camping-car pour l’hiver ? Quels sont les actes indispensables ? Tous les conseils à suivre avant l’hivernage de votre camping-car.

Préparer son camping-car pour l’hivernage : les précautions à prendre

Préparer son camping-car pour l’hiver nécessite la réalisation de plusieurs tâches.

Vider le camping-car

Préparer son camping-car pour l’hiver doit commencer par le débarrassage de celui-ci, et tout particulièrement de la nourriture qui pourrait périmer, moisir et/ou attirer des insectes ou animaux. Réfrigérateur et placards doivent donc être soigneusement examinés et vidés.

Pensez par ailleurs à retirer les draps et autres housses des coussins, et à mettre les matelas au sec pour éviter la moisissure. Si vous ne disposez pas d’un espace de stockage adapté pour les matelas, vous pouvez les surélever légèrement avec des cales.

Vider les cuves

Les réserves d’eau non vidées (eau propre et eaux usées) sont susceptibles de geler durant l’hiver. Une vidange est donc indispensable avant l’hivernage du camping-car. En complément, il faudra également vidanger le chauffe-eau (un loquet est généralement prévu) et purger les canalisations. Pour cette dernière tâche, vous pouvez tout simplement ouvrir tous les robinets afin d’évacuer l’eau coincée dans les tuyaux. 

Bon à savoir
Il existe des produits antigel dits « alimentaires » pour les réservoirs d’eau. Ces derniers permettent de réduire les risques de gel si de l’eau reste dans les réservoirs.

Nettoyer son camping-car

Le camping-car doit subir un nettoyage complet avant d’être entreposé. Rien ne doit être laissé au hasard. Pensez ainsi :

  • au réfrigérateur, qui devra ensuite rester entrouvert pendant l’hiver afin d’éviter les mauvaises odeurs,
  • aux réservoirs d’eau,
  • aux placards, qui devront être laissés ouverts pour une bonne aération,
  • aux WC chimiques, qui nécessitent une désinfection complète,
  • à la carrosserie, y compris le toit, pour éviter une dégradation prématurée de la peinture,
  • aux roues. Elles devront notamment être débarrassées de toute trace de boue.

Remplir le réservoir de carburant

Le réservoir de carburant doit être complètement rempli avant l’hivernage du camping-car. Cela limite les risques de formation de condensation. Cette dernière peut en effet contribuer à la dégradation de la qualité du carburant.

Déconnecter les batteries

Les batteries doivent être déconnectées et mises à l’abri pour qu’elles puissent fonctionner de manière optimale quand le camping-car sortira du garage. Privilégiez les lieux de stockage secs et non sujets à l’humidité.

Ouvrir les lanterneaux

Afin de préserver les joints et d’éviter qu’ils ne collent, il est recommandé d’ouvrir légèrement les lanterneaux (lorsque cela est possible). Cela permet en outre de s’assurer que le camping-car sera aéré pendant l’hiver.

Pensez aussi à laisser les stores ouverts afin de préserver les ressorts. Ils peuvent en effet s’abîmer lorsqu’ils sont sollicités trop longtemps.

S’occuper des pneus

Les pneus nécessitent également quelques soins.

  • Bien gonfler les pneus

La mise à l’arrêt prolongée d’un camping-car peut entraîner une déformation des pneus. Le gonflage des pneus du camping-car avant l’hivernage contribue à éviter ce phénomène. Pour connaître la pression maximale pouvant être supportée par les pneus, référez-vous aux recommandations du constructeur.

  • Surélever le camping-car

Le camping-car peut être surélevé sur 4 chandelles ou posé sur des cales arrondies afin de préserver les pneus. Pour éviter tout incident, il faudra toutefois bien s’assurer que le terrain est plat.

Bon à savoir
Il est recommandé de déplacer son camping-car au moins une fois par mois pendant l’hiver.

Laisser le frein à main desserré

Les freins à main sont fragiles. Laissez celui du camping-car desserré afin qu’il ne se bloque pas à cause du gel. Les mâchoires peuvent en effet rester collées et endommager le système de freinage.

Mettre son camping-car à l’abri

Qui dit hivernage d’un camping-car, dit abri. Il est possible d’entreposer son véhicule :

  • dans son garage
  • sous un abri
  • chez un professionnel spécialisé dans le gardiennage, moyennant un paiement

Si vous ne disposez pas d’un abri adapté pour votre camping-car et que le gardiennage n’est pas envisageable, couvrez a minima le véhicule avec une bâche de protection. Pour faciliter sa manipulation, vous pouvez la choisir avec des fermetures à glissières latérales. Un système de sangles s’impose également pour s’assurer que la bâche ne bougera pas.

Si l’hivernage de votre camping-car n’est pas au programme...

Été comme hiver, vous aimez utiliser votre camping-car pour arpenter les routes et aucun hivernage n’est prévu ? Quelques précautions s’imposent tout de même, à savoir :

  • Nettoyer le système de chauffage 

Cela passe par le nettoyage des grilles et du système de ventilation afin de s’assurer que le débit d’air n’est pas impacté.

  • Se doter de pneus neige

Des pneus neige s’avèrent indispensables pour emprunter les routes enneigées car ils optimisent l’adhérence au sol. Il faut également penser à glisser des chaînes dans son coffre. 

  • Bien s’équiper 

Les pneus neige et les chaînes ne sont pas les seuls équipements auxquels il faut penser en hiver. Pour faire face aux petits tracas, prévoyez : une pelle à neige, une lampe frontale, des câbles de recharge pour la batterie, une raclette pour le pare-brise, un cric et des gants.

Le respect de ces conseils vous permettra d’éviter les mauvaises surprises et de maximiser la durée de vie de votre camping-car.

La Matmut vous accompagne

La Matmut assure votre voiture mais pas seulement. Découvrez les garanties de notre assurance dédiée aux camping-cars et souscrivez en quelques minutes.

Devis en ligne

Contrôle technique du camping-car

À lire aussi : 

Contrôle technique du camping-car : tout ce qu'il faut savoir

Comme tout véhicule roulant, le camping-car est soumis au contrôle technique, à effectuer en centre agréé, aux frais du propriétaire. Un examen pendant lequel 133 points sont vérifiés. Qu’est-ce qui est contrôlé ? Quelles défaillances sont rédhibitoires ? Quelle est la durée de validité ? La Matmut fait le point en huit questions.