Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / 4 conseils pour limiter l'usage de la climatisation

4 conseils pour limiter l'usage de la climatisation

Publié en juin 2021

Installer un climatiseur dans sa maison permet de rendre plus respirables les chaudes journées d’été. Mais si cet équipement est précieux, comme tous les appareils électriques, il consomme de l’énergie. Soyez rassurés, il existe des moyens simples de maîtriser cette consommation énergétique. Réflexes à prendre au quotidien, placement du condenseur, entretien des équipements, isolation et ventilation : découvrez 4 conseils pour l’imiter l’usage de la climatisation chez vous.

1. Prendre des réflexes simples

Limiter l’usage de la climatisation à la maison passe par des réflexes simples à prendre au quotidien concernant la température ou le fonctionnement de vos équipements.

Tout d’abord, pour profiter pleinement de votre climatiseur, sans entraîner une hausse de consommation inutile, il est préconisé de ne pas dépasser les 8 °C d’écart entre l’intérieur et l’extérieur de la maison. Cela permet d’éviter de trop consommer d’énergie et, surtout, de faire subir à votre organisme de trop grandes variations de température.

De plus, il est important de bien maintenir les portes et les fenêtres de la pièce correctement fermées lorsque le climatiseur fonctionne. Cela évite à la chaleur extérieure d’entrer, et à vos équipements de surconsommer.

Lorsque vous quittez votre logement, pensez bien à couper votre climatiseur. Il n’est pas nécessaire de le laisser fonctionner si personne ne se trouve chez vous. De même, lorsque vous le rallumez, ne placez pas le thermostat au niveau le plus bas, cela n’accélèrera pas la baisse des températures dans la pièce.

2. Bien placer le condenseur

Afin de limiter l’usage du climatiseur et d’éviter de consommer trop d’énergie, il convient de placer correctement le condenseur. Il s’agit de l’unité située à l’extérieur de votre habitation, chargée d’évacuer l’air chaud. Le fonctionnement optimal de tout votre système de climatisation dépend en partie du bon positionnement de cet élément.

Pour savoir où placer pour votre condenseur, veillez à respecter les consignes suivantes :

  • ne pas le monter à l’envers ;
  • ne pas l’exposer à un ensoleillement direct ou à un vent violent ;
  • ne pas le positionner dans le sens contraire du vent ;
  • vérifier que l’évacuation d’air chaud ne soit pas obstruée par un obstacle, comme un mur, des végétaux, etc. ;
  • ne pas le placer à proximité d’un autre condenseur – il risquerait d’évacuer l’air chaud sur cette autre installation, et inversement ;
  • respecter la distance minimale requise par le constructeur entre le mur d’installation et l’unité.

3. Entretenir son climatiseur

Un entretien annuel est indispensable pour limiter l’usage de votre climatiseur et, surtout, pour éviter une surconsommation énergétique de vos équipements. Cette intervention est obligatoire une fois par an et doit être réalisée par un professionnel.

Mais l’entretien de vos équipements ne doit pas se limiter à cela. Il est nécessaire de nettoyer régulièrement votre climatiseur et surtout les filtres qui s’encrassent assez rapidement. Il est conseillé de le faire toutes les deux à trois semaines. Certains modèles de climatiseurs sont même équipés de signaux lumineux indiquant qu’un nettoyage est requis.

En plus des filtres, vous pouvez également laver le bac à condensat, qui recueille l’eau qui se condense lorsque la clim fonctionne. Un simple nettoyage à l’eau tiède suffit. Autre geste à effectuer : dépoussiérer les blocs intérieur et extérieur du climatiseur à l’aide d’un chiffon doux.

Un entretien régulier permet de préserver la qualité de l’air dans votre habitation, et d’éviter le développement de moisissures et de bactéries pouvant causer des troubles respiratoires. Votre climatiseur conservera ainsi de bonnes performances énergétiques.

À lire aussi : Comment choisir sa climatisation à la maison ?

4. Vérifier l’isolation et la ventilation

Une habitation bien isolée et ventilée impacte directement les performances de votre climatiseur et évite les surconsommations d’énergie.

Dans le détail, selon EDF, une bonne isolation permet de gagner jusqu'à 5 °C en température intérieure et de réaliser des économies d’énergie conséquentes, pouvant atteindre 20 % sur votre facture énergétique. Loin d’être anodin !

De même, une bonne ventilation au sein de la maison permet de réduire l’humidité et, par extension, d’apporter une sensation de fraîcheur. De quoi vous permettre de mieux gérer l’utilisation de votre climatiseur.

Bon à savoir
Avec l’option Équipements de développement durable, disponible dans nos contrats d’habitation, vous pouvez bénéficier d’une protection pour votre système de climatisation situé en intégralité ou en partie à l’extérieur des locaux d’habitation.

À lire aussi : Quels sont les avantages d'une pompe à chaleur ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne au quotidien grâce à son assurance habitation et ses formules spécialement adaptées à vos besoins et votre budget. 

Devis en ligne