Annuler
Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Canicule ou fortes chaleurs : que faire pour se protéger ?

Canicule ou fortes chaleurs : que faire pour se protéger ?

Publié en juillet 2022

Lors d’une canicule ou de fortes chaleurs, l’organisme est mis à rude épreuve. Le corps s’épuise et le risque de déshydratation ou de coup de chaleur est élevé, notamment chez les personnes les plus fragiles. Comment se protéger de la canicule ? Comment aménager son habitation pour la rafraîchir ? La Matmut vous conseille.

se proteger de la canicule matmut

Les risques liés à la canicule ?

Qu’est-ce que la canicule ?

On parle de canicule lorsqu’un épisode de forte chaleur se prolonge jour et nuit pendant au moins trois jours consécutifs.

La canicule met le corps à rude épreuve et peut représenter un danger pour la santé. Les températures élevées fatiguent et peuvent provoquer une déshydratation, voire un coup de chaleur.

La pollution, l’humidité de l’air et l’absence de vent aggravent les effets de la chaleur.

Bon à savoir : Vous avez besoin de conseils personnalisés pour vous protéger ou protéger l’un de vos proches de la canicule ? Contactez Canicule Info service au 0800 06 66 66, du lundi au samedi, de 9h à 19h.

Comment savoir si on est déshydraté ?

Plusieurs signes permettent d’identifier la déshydratation :

  • Absence d’urines depuis 5 heures ;
  • Apparition d’une bouffée de sueur en buvant ;
  • Mal-être général qui diminue en se passant les avant-bras sous l’eau.
  • Perte de forces

Si vous êtes déshydraté, vous devez immédiatement boire, même si vous n’avez pas soif. Augmentez votre prise de boissons sur la journée et mouillez davantage votre corps.

Quels sont les symptômes d’un coup de chaleur ?

Lors d’un coup de chaleur, le corps entre en hyperthermie avec une température autour de 40 °C. La conscience se trouve altérée.

Comment reconnaître un coup de chaleur ?

Il survient après une longue exposition à la chaleur ou en cas d'efforts prolongés dans un environnement chaud et/ou humide.

La personne peut ressentir dans un premier temps des maux de tête, des crampes, avoir la tête qui tourne ou envie de vomir. Les symptômes s’aggravent ensuite. Elle tient des propos incohérents, a des vertiges ou un malaise et parfois des convulsions.

Coup de chaleur : que faire ?

Lorsqu’une personne est victime d’un coup de chaleur, transportez-la rapidement dans un endroit frais et allongez-la. Essayez de rafraîchir son corps au maximum avec un linge mouillé. Ventilez-la et faites-lui boire de l’eau par petites gorgées.

Si la personne présente un ou plusieurs des signes suivants :

  • Température supérieure à 39 °C ;
  • Maux de tête violents ;
  • Nausées ou vomissements ;
  • Propos incohérents ;
  • Perte de connaissance ou convulsions.

Prévenez immédiatement les secours en appelant le 15.

Le coup de chaleur est une urgence. Il peut entraîner des complications sévères, voire la mort, surtout chez les personnes fragiles.

Quelles personnes sont les plus à risque lors de fortes chaleurs ?

Lors de fortes chaleurs ou d’un épisode de canicule, certaines personnes sont plus vulnérables au coup de chaleur ou à la déshydratation :

  • Les personnes âgées de plus de 65 ans ;
  • Les nourrissons ;
  • Les enfants de moins de 4 ans ;
  • Les femmes enceintes ;
  • Les personnes ayant des maladies chroniques (asthme…) ;
  • Les personnes travaillant en plein air.

À lire aussi : Comment protéger ses animaux de la canicule ?

Les bons réflexes à adopter pour se protéger de la canicule

S’hydrater et réguler sa température

  • Mouiller son corps et ses vêtements ;
  • Ventiler les pièces;
  • Limiter au maximum les efforts physiques ;
  • Se rendre dans un lieu climatisé ou frais près de chez soi (cinéma, musée, galerie commerciale…) ;
  • S’équiper d’un thermomètre et de brumisateurs ;
  • Porter des habits clairs et légers en privilégiant les matières naturelles (lin, coton) plus adaptées à l’évacuation de la transpiration ;
  • Prendre régulièrement des douches tièdes ou fraîches, mais pas froides.

Adapter son alimentation pour se protéger de la canicule

  • Manger suffisamment et de préférence froid ;
  • Choisir des aliments riches en eau (pastèque, melon, tomates…) ;
  • Cuisiner en limitant l’utilisation des appareils ménagers source de chaleur (four…) ;
  • Ne pas consommer d’alcool ;
  • S’hydrater régulièrement en évitant les boissons sucrées et caféinées ;
  • Éviter les plats riches difficiles à digérer.

 

Ne pas rester isolé

  • Prendre régulièrement des nouvelles de ses proches et voisins ;
  • Demander de l’aide si nécessaire en se signalant aux services municipaux ;
  • Proposer votre assistance aux personnes isolées ou fragiles.

 

Sortir aux bonnes heures

  • Ne pas sortir aux heures les plus chaudes de la journée entre 11h et 21h ;
  • Porter un chapeau ;
  • Prendre avec soi une bouteille d’eau ;
  • Éviter au maximum de s’exposer au soleil pour prévenir l’insolation ;
  • Utiliser régulièrement une crème solaire.

Préparer ses déplacements en voiture

  • Aérer quelques minutes le véhicule avant de partir, portières ouvertes, de manière à chasser la chaleur accumulée ;
  • Installer des pare-soleil sur les vitres ;
  • À l’arrêt, protéger le pare-brise avec un bandeau pare-soleil ;
  • Emporter de l’eau dans une glacière ;
  • Ne jamais laisser un enfant ou un animal seul dans une voiture à l’arrêt, même un instant ;
  • Faire des pauses très régulièrement, au moins toutes les 2 heures.

Bon à savoir

Attention aux pannes. Avec la chaleur, le risque d’éclatement d’un pneu, d’une panne de batterie ou d’une surchauffe du moteur est augmenté. Pensez à réviser votre véhicule avant un long trajet.

Protéger son entourage des fortes chaleurs

Canicule et bébé

Pour protéger son bébé de la canicule, il convient de l’hydrater régulièrement. Qu’il soit allaité ou au biberon, proposez-lui de l’eau tout au long de la journée.

Si vous devez sortir, aux heures les plus fraîches, privilégiez la poussette au porte-bébé.

À la maison, la tenue la plus simple est de rigueur. Laissez-le en couche avec un tee-shirt léger en coton, et pulvérisez fréquemment de l’eau sur sa peau avec un brumisateur. Pour le rafraîchir, vous pouvez aussi lui donner de petits bains à 35 °C pendant 5 minutes.

Le coup de chaleur est très dangereux pour le nourrisson. Il peut engendrer de graves troubles neurologiques ou entraîner la mort.

 

Appelez sans attendre le 15 si le bébé présente l’un des signes suivants :

  • Pleurs, fatigue (yeux cernés) et abattement ;
  • Altération de la conscience ;
  • Dessèchement de la langue et de la peau ;
  • Pli cutané (en pinçant la peau, elle reste plissée plus longtemps).

Canicule et enfants

Les jeunes enfants de moins de 4 ans sont plus fragiles. Leur corps transpire beaucoup, afin de se maintenir à la bonne température. Jusqu’à 10 ans, leur système de régulation thermique n’est pas encore identique à celui d’un adulte. Ils risquent plus facilement la déshydratation.

 

Pour protéger les enfants de la canicule, gardez-les à l’intérieur pendant la journée et privilégiez les jeux calmes dans des pièces bien aérées.

Proposez-leur régulièrement à boire et rafraîchissez-les avec un brumisateur. Vous pouvez aussi leur faire prendre un bain ou une douche tempérée de quelques minutes.

Avec la chaleur l’endormissement est perturbé. Pour aider votre enfant à s’endormir, humidifiez son corps avec un brumisateur ou un gant mouillé de façon à créer un effet de fraicheur.

Bon à savoir 

Soyez très vigilant avec les fenêtres ouvertes en été. Ne laissez pas votre enfant seul près d’un balcon ou dans une pièce avec la fenêtre ouverte, il pourrait grimper et chuter gravement.

 

Canicule et personnes âgées

Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables lors d’une canicule. En vieillissant le corps transpire très peu et a du mal à se maintenir à 37 °C. La perception de la soif et de la chaleur est altérée. Ces personnes sont plus exposées aux coups de chaleur.

 

Les personnes âgées doivent être encouragées à :

  • Boire régulièrement, même si elles n’ont pas soif ;
  • Porter des vêtements légers, clairs et amples ;
  • Se mouiller le visage et le corps fréquemment avec un gant ou un brumisateur ;
  • Prendre de petites douches tempérées pour se rafraîchir ;
  • Demander de l’aide si elles sont isolées.

Canicule : comment rafraîchir la maison ?

Anticiper les fortes chaleurs

Avant l’été, vous pouvez préparer votre habitation pour vous protéger de la canicule en réalisant quelques aménagements :

  • Acheter des ventilateurs avant l’été pour éviter les pénuries ou investir dans un climatiseur ;
  • Installer une pergola et la végétaliser ;
  • Réaliser des travaux d’isolation des combles et des murs ;
  • Calfeutrer les ouvertures, afin d’éviter l’entrée de l’air chaud ;
  • Privilégier les couleurs claires lors des travaux extérieurs de la maison (murs, volets, toiture…) ;
  • Installer des plantes grimpantes sur les murs. Ce tapis végétal fera baisser la température de plusieurs degrés.

Rafraîchir sa maison pendant la canicule

Pour vous protéger de la canicule et rafraîchir votre intérieur, suivez quelques petits gestes simples :

  • Fermer les volets et les rideaux pendant la journée ;
  • Aérer la nuit au moment le plus frais ;
  • Limiter l’utilisation des appareils qui émettent de la chaleur (ordinateur, four…) ;
  • Utiliser des ventilateurs et des éventails ;
  • Placer un linge humide devant le ventilateur pour refroidir la pièce ;
  • Mouiller le sol quand c’est possible (carrelage…) ;
  • Installer dans la mesure du possible le matelas au sol. L’air chaud reste en hauteur ;
  • Utiliser des draps légers en coton ou en lin.

Bon à savoir

La sécheresse va souvent de pair avec les fortes chaleurs… Si vous constatez un dommage sur votre maison (fissuration, lézarde…), déclarez le sinistre rapidement à votre assurance habitation

La Matmut vous accompagne

Protégez votre logement contre les risques avec une assurance habitation adaptée à vos besoins et à votre budget.

Devis en ligne

feux de forêt comment proteger sa maison

A lire aussi : 

Comment protéger sa maison des feux de forêt ?

Les feux de forêt ne sont pas rares en France. En 2019, 15 000 hectares de végétation sont partis en fumée. Si ces chiffres semblent moins importants que par le passé, le risque d’incendie reste bien réel, notamment en cas de vent et de sécheresse. Si votre maison est située dans une zone à fort risque d’incendie de forêt, il est essentiel de suivre quelques règles pour vous prémunir du feu.