Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Assurance habitation et logement au rez-de-chaussée : ce qu'il faut savoir

Assurance habitation et logement au rez-de-chaussée : ce qu'il faut savoir

Publié en novembre 2020

Vous le savez peut-être déjà, le montant des primes d’assurance habitation n’est pas toujours le même d’une location à une autre. Que faut-il savoir lorsque l’on s’installe au rez-de-chaussée ? Toutes les informations à connaître et les conseils à suivre.

Le rez-de-chaussée, un niveau à risque

Les logements situés au rez-de-chaussée présentent fréquemment un loyer plus attractif. Cela séduit de nombreux locataires qui voient dans ce type de logement l’opportunité d’optimiser leurs coûts au quotidien. Qui plus est, dans de nombreux cas, les logements situés en rez-de-chaussée vont de pair avec un petit espace extérieur, ce qui renforce leur attractivité.

À lire aussi : Dégât des eaux : comment réagir et déclarer le sinistre ?

Quel type de contrat choisir pour assurer son logement en rez-de-chaussée ?

Pour bien protéger son logement, il est recommandé de souscrire un contrat d’assurance multirisques habitation (MRH). Celui-ci offre une couverture pour :

  • les incendies ;
  • les dégâts des eaux et le gel ;
  • les catastrophes naturelles ;
  • les bris de glaces ;
  • le vandalisme et le vol.

En complément de ces différentes garanties, chaque locataire a la possibilité de souscrire des garanties complémentaires. Vous pouvez par exemple souscrire une garantie offrant le rééquipement à neuf étendu. Cette garantie s’avère particulièrement intéressante en cas de cambriolage et de vol de biens.

Bon à savoir : L’attestation d’assurance habitation doit être transmise au propriétaire lors de la remise des clés. Autre information importante, en cas de défaut d’assurance, le propriétaire peut souscrire une assurance habitation Responsabilité Locative à la place d’un locataire. Il a ensuite le droit de répercuter son coût sur le loyer, avec une majoration de 10 % au titre des démarches effectuées.


Un niveau d’exigence plus important pour les assurances

Il arrive que les modalités d’indemnisation en cas de vol soient plus strictes chez plusieurs assureurs, si votre logement est situé au rez-de-chaussée. Pour que l’indemnisation soit possible, certains demandent par exemple au locataire ou propriétaire :

  • d’équiper les fenêtres de barreaux ;
  • d’installer un système de télésurveillance ;
  • d’installer une porte respectant des standards de sécurité spécifiques (blindage, points d’ancrages, opacité, etc.) ;
  • doter les ouvertures vitrées de verre antieffraction.

Toutes ces installations doivent être mises en place dès le début du contrat, afin d'éviter toute difficulté en cas de sinistre.

À lire aussi : Vol et cambriolage : conseils Prévention

Avant de choisir votre assurance habitation pour votre logement en rez-de-chaussée, n’hésitez pas à comparer plusieurs offres. Vous pourrez ensuite choisir celle qui répond le mieux à vos besoins en matière de garanties et de coûts.



La Matmut vous accompagne

Que vous soyez un jeune locataire ou une famille, la Matmut vous propose des offres d’assurance habitation répondant à votre budget et à vos besoins de couverture.

Devis en ligne

Vandalisme et assurance habitation : comment être couvert ?

À lire aussi : 

Vandalisme et assurance habitation : comment être couvert ?

Le vandalisme est défini comme un acte volontaire visant à détruire, dégrader ou détériorer le bien d'autrui, qu'il s'agisse d'un bien privé ou public.