Menu
Accueil / Assurance Moto / Conseils / Transporter sa moto sur une remorque : nos conseils

Transporter sa moto sur une remorque : nos conseils

Publié en Mai 2020

Départ en vacances, suite d’une chute, déplacement chez un garagiste, etc. Transporter une moto sur une remorque peut s’avérer utile, voire pratique, dans de nombreuses situations. Mais cette manipulation, quelque peu délicate, sera plus aisée si vous suivez ces quelques conseils.

De quoi a-t-on besoin pour charger sa moto sur une remorque ?

 

Avant toute chose, il est de bon de sens de vérifier son attelage et son matériel à disposition pour ne pas connaître de bévues sur le trajet. Cette vérification s’accompagne de nombreux autres conseils à appliquer pour atteler votre moto sur une remorque.

 

La vérification de la remorque et du matériel

Pour transporter votre moto dans la meilleure configuration possible, il est indispensable d’avoir une remorque immatriculée avec un rail d’accès (idéalement logeable au milieu de la remorque), et 4 sangles au minimum. Ces remorques, il en existe de deux types : la remorque porte-moto à rail (basculante ou non) ou la remorque plateau. La première offrira la meilleure stabilité, tandis que la seconde pourrait nécessiter un outil supplémentaire comme un bloque-roue.

Sur votre remorque, au moins 4 crochets verrouillables et points d’arrimages sont requis. Deux supplémentaires permettront d’y sangler vos roues avant et arrière pour plus d’équilibre. Pour en venir aux sangles, privilégiez des sangles à cliquet de 2 mètres de long. 4 lanières suffiront mais 2 simples en complément ne seraient pas de trop pour vos roues. Enfin, des jantes de 13 ou 14 pouces vous garantiront une meilleure tenue sur la route

Faites aussi attention au PTAC (Poids Total Autorisé en Charge). Si le PTAC de la remorque est supérieur à 750 kg, votre permis B est insuffisant. Avec le permis B, la somme des PTAC (voiture+remorque) ne doit pas excéder 4250kg.

Le permis BE sera obligatoire si la somme des PTAC (véhicule + remorque) est supérieure à 4250kg, ce qui vous autorise à conduire avec une remorque chargée entre 750kg et jusqu’à 3 500 kg. Une carte grise vous sera nécessaire pour toute remorque dont le PTAC est supérieur à 500 kg.

À lire aussi : Rouler avec une remorque : que dit la législation ?

Quelques astuces avisées

En premier lieu, montez la remorque sur la boule d’attelage, puis montez sur le plateau pour vous assurer qu’elle est bien stable et que l’attache est bien fixée. Ensuite, étant donné la délicatesse de la manœuvre, il est plus que préférable de procéder au minimum à deux personnes. La chute d’une moto mal attachée peut avoir des conséquences importantes tant matérielles que corporelles.

Ensuite, tendez progressivement les sangles, plutôt qu’une par une. Il faut qu’elles aient les mêmes lignes de tension pour ne pas avoir un déséquilibre dans l'écartèlement. Comprimer les suspensions est une bonne solution pour avoir plus d’équilibre.

 Toujours au sujet des sangles, une fois qu’elles sont bien attachées, ne les laissez pas à l’air libre pendant la conduite. Attachez les quelques centimètres de lanière qui dépassent ou utilisez du gaffeur sur votre remorque. Elles risqueraient d’abîmer le carénage ou votre remorque durant le transport.

Enfin, si vous transportez deux motos sur la remorque, ne les attachez pas entre elles. Chaque véhicule doit avoir son propre écartèlement. Placez donc la plus lourde à l’avant puis la plus légère à l’arrière.

Nos conseils pour un transport confortable

 Ce qui doit être chargé doit être déchargé. Voici donc nos meilleurs conseils pour ces deux étapes cruciales à bien réaliser avec minutie et attention.

Le chargement sur la remorque

Comme nous vous le préconisons, il est plus sécurisant de faire cette étape à deux. Tenez alors le guidon à deux et chargez la moto sur la remorque. Une fois sur l’attelage, tandis que l’un tient le guidon, l’autre attache une à une les sangles. Si vous n’avez pas d’autre solution que de le faire seul, posez la béquille sur la remorque dès que vous le pouvez.

En second temps, faites passer deux sangles au niveau du té de fourche de chaque côté. Sanglez un premier côté et actionnez le cliquet, puis procédez de la même façon de l’autre côté. Assurez-vous que les sangles sont à 45° par rapport à la moto. Si vous avez une sangle simple supplémentaire, utilisez-la sur la jante de votre roue avant. 

Procédez de la même manière, mais pour l’arrière du véhicule. Faites passer la sangle au niveau du châssis (évitez les éléments souples comme les poignées du siège passager ou le pot d’échappement) et attachez la jante de votre roue arrière si vous avez une dernière sangle.

Le déchargement sur l’asphalte

Commencez tout d’abord par poser le rail sur un terrain plat pour éviter d’avoir un côté plus penché que l’autre, ce qui aurait pour effet de faire basculer votre moto lorsque vous la descendez. Décliquetez puis desserrez progressivement les sangles arrière et avant sur le côté de la béquille pour la poser dessus quand vous en avez la possibilité. Descendez ensuite délicatement votre moto sur le rail d’accès jusqu’à arriver sur l’asphalte. Votre moto est enfin arrivée à bon port sans accroc.

La Matmut vous accompagne

Prenez la route à moto en toute sécurité avec la bonne assurance moto. Adaptez votre contrat d’assurance moto grâce aux différentes formules proposées par la Matmut.

Devis en ligne

Liberty Rider : la version premium offerte, à tous les Riders (1), du Groupe Matmut !

À lire aussi :

Liberty Rider : la version premium offerte, à tous les Riders (1), du Groupe Matmut !

La Matmut s’associe à Liberty Rider pour œuvrer toujours plus dans la protection des 2 roues. Complice de la sécurité de ses motards ; la Matmut propose gratuitement(1) à ses sociétaires, l’abonnement premium de l’application Liberty Rider pendant toute la durée de vie de leur contrat d’assurance 2 roues Matmut.