Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Quels sont les types d’autopartage ?

Quels sont les types d’autopartage ?

Publié en juin 2019

Avec l’aide des nouvelles technologies, et la réalité environnementale, l’autopartage continue de se développer sur le territoire français. Mais ce terme d’autopartage renferme différentes pratiques bien précises. Apprenez à les distinguer avec la Matmut.

L’autopartage en boucle retour : le plus commun des autopartages

Cette forme d’autopartage est la plus classique de toutes et historiquement la plus ancienne. Des stations libre-service dédiées sont disséminées sur une zone donnée – certaines grandes agglomérations en général. Après avoir réservé un modèle au préalable sur un créneau horaire, via une borne ou une carte à puce, les conducteurs peuvent emprunter le véhicule de leur choix. Pour le restituer, les conducteurs doivent se rendre dans la même station. L’autopartage en boucle retour demande généralement de souscrire un abonnement mensuel ou annuel et le coût de l’autopartage est estimé au kilomètre parcouru et au temps d’emprunt du véhicule.

L’autopartage en trace directe

Contrairement à l’autopartage en boucle retour, l’autopartage en trace directe (ou one way) permet aux conducteurs d’utiliser un véhicule, au départ d’un point A et de le restituer à un point B, de son choix. Le conducteur n’est pas obligé de revenir à son point de départ pour rendre le véhicule emprunté. Des stations spécifiques disséminées à différents endroits de la ville accueillent ces véhicules. Le conducteur n’a qu’à géolocaliser la station la plus proche et s’y rendre.

À lire aussi : Covoiturage et autopartage : quelles différences ?

L’autopartage en free floating

Plus souple que la plupart des autres formes d’autopartage, l’autopartage en free floating – comprenez flotte libre – permet aux conducteurs d’emprunter un véhicule à n’importe quel moment, même sans réservation préalable. L’autre grande différence de ce concept d’autopartage est que les véhicules ne sont pas garés dans des stations prédéfinies et aucune borne de stationnement n’est à prévoir. Pour profiter d’un véhicule en free floating, il suffit de télécharger une application mobile et de géolocaliser le véhicule le plus proche. La seule contrainte concerne le stationnement. En effet, aucune place de stationnement n’est réservée pour ce type de véhicule en autopartage. Par ailleurs, l’emprunteur doit garer son véhicule dans un périmètre défini.

L’autopartage entre particuliers

L’autopartage se développe de plus en plus de particulier à particulier. La location du véhicule s’effectue de deux façons :

  • sans intermédiaire – généralement des proches, amis ou voisins
  • avec intermédiaire

Cette dernière forme d’autopartage entre particuliers s’effectue via une plateforme spécifique qui s’occupe de la facturation. Pour louer son véhicule, il suffit de s’inscrire sur l’une de ces plateformes, de renseigner le modèle du véhicule, sa disponibilité et le tarif de la réservation. Le locataire doit quant à lui respecter les conditions générales d’utilisation de la plateforme concernée et réserver le véhicule de son choix. La plateforme se charge de rémunérer le loueur.

L’autopartage entre particuliers demande une certaine organisation car il faut généralement réserver le véhicule voulu au moins 24 heures à l’avance. Autre impératif : renseigner la durée de location du véhicule. Cependant, cette forme d’autopartage a de nombreux avantages. Contrairement aux autres systèmes d’autopartage, disponibles seulement en agglomération, l’autopartage entre particuliers peut être proposé sur tous les types de territoire – urbain, périurbain et rural.

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

La Matmut propose une assurance autopartage à tous les propriétaires souhaitant louer leur véhicule à des particuliers.

Parce qu’il est important d’être couvert en cas d’accident, retrouvez les offres d’assurance auto proposées par la Matmut.

Devis en ligne

Se lancer dans l'autopartage

À lire aussi :

Se lancer dans l’autopartage : les avantages de ce système

L’autopartage est notamment un système permettant de louer son véhicule ponctuellement. Il est de plus en plus utilisé par les Français habitant en milieu urbain. Quels sont les avantages de l’autopartage ? Le point sur les raisons de se lancer.