Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Vélo à assistance électrique : tout ce qu’il faut savoir sur ce moyen de mobilité de plus en plus utilisé

Vélo à assistance électrique : tout ce qu’il faut savoir sur ce moyen de mobilité de plus en plus utilisé

Publié en aout 2020

Le vélo à assistance électrique (VAE) est un outil de mobilité de plus en plus répandu. Avec plus de 330 000 vélos à assistance électrique vendus en 2018, c’est en marché en pleine croissance. On prévoit en 2025 près d’un million de vélos à assistance électrique en France. La Matmut, complice de sécurité de ses sociétaires cyclistes, vous proposer des conseils pour circuler en toute sécurité en VAE.

Tout ce qu’il faut savoir sur le vélo à assistance électrique

Le vélo à assistance électrique est avant tout un vélo, il ne fonctionnera pas si vous ne pédalez pas. Il est équipé d’un moteur électrique, alimenté par une batterie rechargeable. L’assistance électrique du vélo vient aider l’usager à pédaler, afin qu’il ait plus de puissance. Ce moyen de mobilité se démocratise de plus en plus.

Circuler sur la voie publique en vélo à assistance électrique

Afin de circuler sur la voie publique, votre vélo à assistance électrique doit être homologué. Cette norme est fixée par l’article R.311-1 du Code de la route :

  • La puissance du moteur doit être limitée à 250 watt
  • Le moteur doit pouvoir s’arrêter lorsque les 25km/h ont été atteints et dès que l’usager actionne les freins ou cesse de pédaler.

Bon à savoir

Le vélo à assistance électrique n’est pas doté de système d’accélération outre le pédalage : pas de poignée d’accélération ni d’interrupteur.

Quelle est la différence entre un vélo électrique et un vélo à assistance électrique ? 

La principale différence est le type de moteur. Avec un vélo à assistance électrique, nous sommes sur un pédalage assisté (s’arrête automatiquement lorsque l’on cesse de pédaler). Quant à lui, le véhicule électrique continue d’avancer même si l’usager arrête de pédaler. 

Le moteur présent dans le vélo à assistance électrique est dit comme plus intelligent et plus avancé sur le plan technologique, dans le sens où il est capable de détecter la façon de pédaler grâce à des capteurs, permettant ainsi de s’adapter.

Le saviez-vous ?

Des aides financières sont proposés par l’Etat pour l’acquisition et l’utilisation d’un vélo à assistance électrique.

En savoir plus sur la garanti du VAE

Les conseils Matmut pour une utilisation du vélo à assistance électrique en toute sécurité

Afin de prendre le temps de vous familiariser avec ce moyen de mobilité qui peut être tout nouveau pour certaines personnes, la Matmut tient à donner quelques conseils à ses sociétaires pour une utilisation du vélo à assistance électrique ou toute sécurité.

  • Afin de vous approprier l’utilisation, nous vous conseillons de tester l’objet de mobilité sur un espace assez vaste (ex : parking) où ni piéton ni obstacle seront présents.
  • Dans la mesure du possible, n’utilisez l’assistance électrique du vélo que lorsque le besoin est présent (ex : en montée). En clair, il est déconseillé de l’utiliser en permanence.
  • Tout comme un vélo traditionnel, vérifiez régulièrement la pression des pneus.
  • Tentez d’estimer l’autonomie de la batterie, qui peut varier selon plusieurs facteurs comme la météo ou encore les chemins empruntés. Pour cela, il existe des applications mobiles pour répondre à ce besoin.
  • Après chaque utilisation, rechargez la batterie. Il est fortement recommandé d’effectuer cette action pour des trajets futurs plus sûrs.
  • Prévoyez une révision du vélo à assistance électrique régulière.

À lire aussi : Déplacement à vélo : les bons gestes à adopter

Tout comme le vélo traditionnel, le vélo à assistance électrique est soumis aux mêmes obligations en termes d’équipements de sécurité

  •  Le port du casque est fortement recommandé (obligatoire pour les moins de 12 ans).
  • Soyez équipé d’un gilet de haute visibilité (hors agglomération : la nuit ou en cas de luminosité insuffisante). Rendez vous visible avec les éclairages de votre vélo, et pas seulement la nuit.
  • Respectez le Code de la route.
  • Un éclairage qui fonctionne.
  • Un avertisseur sonore.

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne au quotidien. Découvrez les différentes offres d’assurances proposées et choisissez la plus adaptée selon vos besoins et votre budget.

Devis en ligne

Circulation des trottinettes électriques et réglementation :

À lire aussi :

Circulation des trottinettes électriques et réglementation : tout ce qu'il faut savoir

Si vous habitez dans une grande ville française, vous avez difficilement pu passer à côté des trottinettes électriques, ces nouveaux engins de déplacement personnels (EDP) à moteur qui permettent aux piétons de se déplacer d’un bout à l’autre d’une ville plus rapidement. Malgré leur aspect pratique, les trottinettes électriques cristallisent toutefois quelques interrogations et ont leurs limites. Quelles sont-elles et quelles sont les évolutions réglementaires prévues concernant la circulation des trottinettes électriques ? Tout ce qu’il faut savoir sur ces engins qui se sont installés dans le paysage urbain.