Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Pourquoi démousser sa toiture ?

Pourquoi démousser sa toiture ?

Publié en mars 2021

Le démoussage de la toiture est un entretien à réaliser en moyenne tous les dix ans pour assurer la longévité de la toiture. Pourquoi démousser sa toiture ? D'où vient cette mousse qui prolifère sur les toits ? La réponse à vos questions.

Démoussage de toiture : pourquoi est-ce si important ?

Les mousses sont des plantes qui peuvent se développer rapidement sur le toit et, à terme, l’endommager. Voici les principales complications que la prolifération de mousse sur votre toit peut causer.

Un toit qui perd en étanchéité

Une fois installées sur la toiture, les mousses prolifèrent rapidement, et ce, dans n'importe quel endroit de la toiture. Elles n'hésitent pas à s'insérer en dessous des tuiles, à les soulever et même, dans certains cas, à les déplacer. Le toit perd alors en étanchéité et est exposé à d'éventuelles fuites en cas d'intempéries. En résulte une dégradation non seulement du toit, mais aussi des murs et des plafonds, puisque l'humidité s'infiltre dans l'habitation. Si rien n’est fait à temps, des travaux seront à prévoir pour réparer les dégâts au niveau du toit et de l’intérieur de la maison.

Un toit fragilisé

Outre la perte d'étanchéité que peut subir un toit envahi de mousses, ce dernier peut aussi être fragilisé en cas d'épisodes venteux importants. En effet, les tuiles déplacées même légèrement par les mousses, peuvent s'envoler en cas de vent fort ou de tempête, fragilisant encore davantage la toiture. Dans ce cas, les frais de réparation peuvent être très importants. Il faudra revoir le toit, replacer les tuiles et, le cas échéant, réparer les dégâts qui se seraient produits à l’intérieur de la maison.

Un mal qui peut s’étendre aux gouttières

Les mousses accrochent de nombreux éléments, notamment les feuilles des arbres emportées par le vent. Lors de pluies, les feuilles viennent ensuite s’échouer et encombrer les gouttières de la maison, entraînant à terme un débordement des gouttières, si aucune action n'est menée. Une gouttière bouchée par les feuilles ne peut plus remplir son rôle d'évacuation des eaux pluviales. Sous le poids des différents végétaux venus s'échouer dans la gouttière, cette dernière peut même plier ou casser. Résultat : des fuites peuvent se former et endommager la structure même de la bâtisse.

À lire aussi : Comment nettoyer et entretenir les gouttières de maison ?

Un toit disgracieux

Sur le plan esthétique, un toit envahi par de la mousse semble peu entretenu. En cas de vente du bien, cela peut avoir un impact négatif sur les acheteurs potentiels. Ils peuvent en effet se questionner sur l'état général de la toiture, mais aussi sur les éventuelles infiltrations d’eau que le logement peut avoir subies. Par ailleurs, ils peuvent aussi négocier le prix de vente à la baisse en vue d’un démoussage de toiture à réaliser.

À lire aussi : Entretenir sa toiture : pourquoi et comment le faire ?

Pourquoi de la mousse se forme sur la toiture ?

La mousse se forme à partir de cellules microscopiques, aussi appelées spores. Ces spores, issues des arbres, sont transportées par le vent et viennent se poser sur les toitures. Elles se développent et forment de la mousse sous l’effet de plusieurs facteurs.

  • Les conditions climatiques

Selon la zone géographique et les conditions climatiques, un toit est plus ou moins exposé à la mousse. La pluie, la neige, la grêle sont des facteurs météorologiques accélérant la détérioration de la toiture et favorisant l'apparition de mousses. Une fois installées, les mousses sont difficiles à déloger – elles sont même particulièrement résistantes lors de fortes chaleurs.

  • L'exposition du logement

Si le logement est localisé dans une zone peu ensoleillée, venteuse, fraîche et humide, les spores vont prospérer et se développer en mousse sur l'ensemble de la toiture.

  • La présence d’arbres

Les arbres ont un rôle à jouer dans la formation de mousse sur le toit, puisque les spores en proviennent directement. Plus les arbres sont proches de la maison, plus la toiture risque d’être attaquée par de la mousse. Par ailleurs, les arbres créent de l’ombre, autre facteur favorisant la prolifération de mousse. 

  • La pollution atmosphérique

La pollution de l’air joue elle aussi un rôle dans le développement des mousses. Les particules fines s'installent en effet sur les matériaux composant la toiture et les agressent, ce qui favorisera la prolifération de mousses. Par ailleurs, plus la pluie est acide, plus les mousses vont se développer.

Bon à savoir
Toutes les toitures ne sont pas égales face aux mousses. En effet, un toit en tuiles est généralement plus sensible aux mousses et aux lichens qu'une toiture en ardoise.

La Matmut vous accompagne

Couvrez-vous en cas de dommage accidentel sur votre toiture avec une assurance habitation complète et sur mesure.

Devis en ligne