Menu
Accueil / Assurance Habitation / Indemnisation de gré à gré : qu'est-ce que c'est ?

Indemnisation de gré à gré : qu'est-ce que c'est ?

Publié en avril 2021

L'assurance habitation n'est pas seulement essentielle en cas de dommages importants. Elle peut également vous couvrir en cas de sinistres peu importants, comme une petite fuite d'eau. Vous pouvez alors être indemnisé selon le mode « gré à gré ». De quoi s'agit-il ? Comment demander une indemnisation de gré à gré ? Le point sur ces questions.

Régler un sinistre de gré à gré : de quoi parle-t-on ?

En cas de sinistre couvert par l'assurance habitation, il existe deux moyens de le régler. Si les dommages sont importants, un expert en assurance devra intervenir pour évaluer l'ampleur du sinistre et définir le montant de l'indemnisation. Si les dommages sont de faible importance, il n'est pas forcément nécessaire pour la compagnie d'assurances de dépêcher un expert. La compagnie indemnise son assuré sur la base de sa déclaration de sinistre seule. C'est ce que l'on appelle l'indemnisation de gré à gré. Il revient alors à l'assuré de réaliser les travaux lui-même ou avec l'aide d'un proche, grâce à l'indemnisation envoyée par l'assurance.

À lire aussi : Faire les travaux soi-même après un sinistre : la question de l’indemnisation

Quels sont les avantages de l'indemnisation de gré à gré ?

L'indemnisation de gré à gré possède plusieurs avantages. Tout d'abord, vous n'avez pas à fournir de justificatif à votre compagnie d'assurances. Il suffit de déclarer le sinistre survenu, de la façon la plus détaillée possible. Autre avantage de l'indemnisation de gré à gré : la rapidité de la procédure. Le paiement de l'assurance est déclenché une fois que vous avez accepté la proposition de votre assureur.

Sur le plan financier, ce mode de règlement de sinistre est avantageux pour les assurés puisque l'indemnisation prend en compte les fournitures nécessaires pour réaliser les réparations, ainsi que le temps passé et le nettoyage. Enfin, vous pouvez faire vos travaux lorsque vous avez le temps. Aucun délai n'est imposé par la compagnie d'assurances et aucun justificatif de réalisation des travaux ne vous sera demandé par la suite.

Comment fonctionne l’indemnisation de gré à gré ?

Pour bénéficier de l'indemnisation de gré à gré par votre assurance habitation, il faut bien entendu commencer par déclarer le sinistre à votre compagnie d'assurances. Dès réception de votre déclaration, votre assureur évaluera le sinistre et le montant des réparations grâce à un outil dédié à l'évaluation des dommages.

Si ce montant le permet – lorsqu’il ne dépasse en général pas 1 000 € –, votre assureur peut simplement vous proposer une indemnisation de gré à gré. Dès réception de la proposition de votre compagnie d'assurances, vous pouvez choisir d'accepter l'offre d'indemnisation de gré à gré ou refuser, si vous estimez que le montant n'est pas suffisant pour couvrir les réparations.

En cas de refus, le règlement de sinistre de gré à gré ne s'applique plus et il faudra alors suivre les procédures d'indemnisation classique. Vous pouvez présenter le devis d’un artisan à votre assureur et demander une indemnisation sur devis, une avance sera alors réglée mais le règlement définitif interviendra sur présentation de la facture. Par ailleurs, vous pouvez demander à bénéficier de l’intervention d’une entreprise partenaire. Dans ce cas, vous n’aurez pas de fond à avancer. Autre possibilité, l’assureur peut dépêcher un expert pour réaliser sa propre estimation en télé-expertise ou sur place en fonction des dommages.

À lire aussi : Comment se déroule une expertise après un sinistre dans une habitation ?

La Matmut vous accompagne

Pour vous protéger contre les sinistres auxquels est exposé votre logement au quotidien, optez pour un contrat d'assurance habitation multirisques. Avec la Matmut, vous pouvez adapter votre contrat selon vos besoins et votre budget, en ajoutant ou en retirant certaines options.

Devis en ligne