Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Peut-on assurer une voiture qui ne nous appartient pas ?

Peut-on assurer une voiture qui ne nous appartient pas ?

Publié en juin 2019

S’il est possible de posséder une voiture sans avoir le permis de conduire, il est en revanche impossible d’assurer le véhicule sans le précieux papier rose. Par extension, il est également possible pour un conducteur d’assurer un véhicule dont il n’est pas propriétaire. Ça peut être, par exemple, le cas de parents dont l’enfant mineur possède déjà une auto. Le point sur les conditions et les assurances à souscrire pour assurer un véhicule qui ne vous appartient pas, avec la Matmut.

Peut-on assurer une voiture dont on n’est pas propriétaire ?

Légalement, vous pouvez assurer une voiture qui ne vous appartient pas. Plusieurs cas de figure peuvent justifier une telle situation : un proche âgé qui ne conduit plus et vous confie sa voiture, un enfant mineur qui a hérité d’un véhicule, ou encore un conjoint dans l’impossibilité de conduire…

Toutefois, si vous souhaitez assurer une auto dont vous n’êtes pas propriétaire, que ce soit pour une utilisation temporaire ou prolongée, une totale transparence est requise auprès de votre assureur. Une fausse déclaration peut entraîner la nullité et la résiliation de votre contrat d’assurance auto, avec toutes les conséquences financières que cela peut entraîner : diminution des indemnités, sinistre non pris en charge, voire remboursement d’anciens sinistres indemnisés.

À lire aussi : peut-on assurer une voiture sans avoir de permis ?

Quelle assurance auto souscrire quand on n’est pas propriétaire ?

Deux solutions s’offrent à vous afin d’assurer une voiture qui ne vous appartient pas.

Souscrire l’assurance auto à votre nom, en tant que conducteur principal

La première possibilité qui s’offre à vous pour assurer une voiture dont vous n’êtes pas le propriétaire reste de souscrire un contrat d’assurance auto en tant que conducteur principal. Atout majeur de cette solution : vous pourrez bénéficier de toutes les garanties comprises dans la formule d’assurance choisie. Logiquement, ce sera à vous, en tant que conducteur principal et assuré, de régler le montant des cotisations ainsi que de remplir les différentes déclarations d’assurance et de sinistre.

Il est à noter qu’en cas de vol ou destruction du véhicule – si ces risques sont compris dans votre assurance auto – l’indemnisation sera versée à l’assuré et non au propriétaire de la voiture, titulaire de la carte grise.

Enfin, si vous décidez ultérieurement de devenir propriétaire d’un autre véhicule, votre coefficient de bonus-malus sera automatique reporté sur le contrat d’assurance auto souscrit pour la nouvelle voiture.

Souscrire l’assurance au nom du propriétaire

En optant pour cette solution, vous vous assurez en tant que conducteur secondaire. Dans ce cas de figure, c’est au propriétaire du véhicule de régler les cotisations et de remplir les diverses déclarations. De plus, avec l’assurance conducteur occasionnel, vous bénéficiez des mêmes garanties que le conducteur principal, si vous respectez les conditions d’utilisation du véhicule prévues dans le contrat.

Si vous êtes amené à utiliser souvent le véhicule et/ou que le propriétaire ne le conduit jamais, cette solution peut rapidement s’avérer problématique. En effet, le conducteur secondaire doit obligatoirement conduire le véhicule assuré moins fréquemment que le conducteur principal, en l’occurrence, le propriétaire.

À lire aussi : qu’est-ce qu’un conducteur secondaire et comment fonctionne l’assurance auto ?

retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

sur les routes au quotidien, grâce à ses formules d’assurance Auto. Réalisez votre devis personnalisé en ligne, en quelques clics, et trouvez la formule la plus adaptée à vos besoins et votre budget.

Devis en ligne