Annuler
Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Acheter une voiture d’occasion : 8 conseils pour déjouer les pièges

Acheter une voiture d’occasion : 8 conseils pour déjouer les pièges

Publié en mai 2019 - Mis à jour en septembre 2022

Les Français sont de plus en plus nombreux à acheter une voiture d’occasion. Il s’en vend en moyenne presque quatre fois plus qu’un véhicule neuf. Vous envisagez peut-être d’acheter vous aussi une voiture d’occasion. Voici 8 conseils permettant d’éviter les risques.

Comment acheter une voiture d’occasion ?

Le marché de la voiture d’occasion est en pleine mutation. Outre les professionnels de la vente (le concessionnaire et le garagiste) et les particuliers, un autre acteur souhaite jouer les premiers rôles : les plateformes digitales qui font office de mandataires.

Chez un professionnel

L’explosion du marché de la voiture d’occasion et l’érosion des ventes de véhicules neufs ont conduit les garages et les concessionnaires à se réinventer. Indépendants ou liés à une marque, ils ont augmenté leur stock de voitures d’occasion et créé de nouveaux services.

 

Les prix y sont toujours plus élevés que chez un particulier, mais l’écart a tendance à se réduire compte tenu de la possible reprise de l’ancien véhicule et des multiples promotions pratiquées.

 

Acheter une voiture d’occasion chez un professionnel vous permet de simplifier vos démarches administratives tout en bénéficiant de multiples solutions de paiement. Il vous apporte surtout de la sérénité. Vous bénéficiez en effet de garanties essentielles et indispensables :

  • Une garantie légale de conformité de 6 mois ;
  • Une garantie légale des vices cachés ;
  • Une garantie commerciale, selon les conditions du vendeur.

 

Bon à savoir : Comment acheter une voiture d’occasion au meilleur prix chez un concessionnaire ? Choisir la période de fin d’année civile peut se révéler profitable si le vendeur doit tenir ses objectifs annuels.

 

Sur Internet

Autrefois simples mandataires, les plateformes digitales se sont muées en véritables acteurs du marché.

 

Liées aux marques de voitures, propriétaires d’importants parcs automobiles ou relais précieux des particuliers, ces plateformes disposent d’un choix important de voitures d’occasion et proposent un mode d’achat simplifié. Reconditionnées dans des centres spécialisés, les voitures d’occasion bénéficient, a minima, des mêmes garanties proposées par les professionnels.

Bon à savoir : Certaines plateformes permettent d'acheter une voiture d'occasion à un particulier, contrôlée par un inspecteur automobile indépendant, comme le propose Carizy, en partenariat avec la Matmut.

 

Outre les avantages des professionnels énoncés plus haut, les plateformes digitales se démarquent par :

  • La simplicité de l’achat ;
  • Un choix plus important de voitures d’occasion ;
  • Une reprise de votre véhicule sans obligation d’achat ;
  • Une livraison à domicile avec des délais raccourcis;
  • Un prix parfois plus bas.

 

Mais l’inconvénient principal est de taille : vous ne pouvez pas inspecter la voiture de vos rêves ni a fortiori l’essayer avant l’achat, sauf cas particuliers où le véhicule est proche de votre domicile par exemple.

 

Bon à savoir : Selon la loi, vous avez droit à un délai de rétractation de 14 jours en cas d’achat en ligne. Il vous est donc possible de rendre votre voiture d’occasion à peine achetée, après l’avoir essayée.

 

A un particulier

Acheter une voiture d’occasion à un particulier comporte des risques et de nombreuses contraintes. Pourtant, cet acte représente près de la moitié des transactions du marché. La raison : le prix.

 

Si vous souhaitez vous adresser à un particulier pour acheter votre voiture d’occasion à un bon prix, surtout si elle est ancienne, il vous faudra alors être bien informé des risques encourus même si le particulier est tenu par la garantie légale des vices cachés.

 

Quel modèle de voiture d’occasion est adapté à vos besoins ?

Le premier conseil pour acheter une voiture d’occasion est de le faire de manière réfléchie.

 

Veillez donc à :

  • Définir le montant maximum que vous pouvez allouer à votre nouvel achat ;
  • Identifier le modèle correspondant à votre profil (couple sans enfants, famille nombreuse, gros ou petit rouleur, etc…) ;
  • Connaître une estimation des coûts d’assurance, d’entretien et d’utilisation.

 

Quelle est la cote Argus de la voiture que vous souhaitez acheter ?

Une fois défini le modèle de voiture que vous souhaitez acheter en occasion, estimez sa valeur en vous intéressant à sa cote Argus.

Calculée par des experts, la cote prend en compte la date d’achat du véhicule, l’ancienneté du modèle et son kilométrage.

 

Valeur de référence des véhicules d’occasion en France, la cote Argus, publiée par l’hebdomadaire « L’argus », vous servira de base pour la négociation.

Pour connaître l’argus du véhicule d’occasion convoité, vous pouvez aussi utiliser le service en ligne largus.fr.

 

Bon à savoir : Vous pouvez également établir une cote gratuite de votre voiture en consultant plusieurs sites Internet fiables qui la proposent.

 

Quels types de questions devez-vous poser au vendeur ?

Lorsque vous prenez contact avec le vendeur pour la première fois, n’hésitez pas à lui poser un certain nombre de questions. Votre objectif : recueillir toutes les informations sur l’origine de la voiture, son historique, la raison de la vente ou encore les entretiens à prévoir.

 

En voici les principales :

  • Est-ce une voiture de première main ? ;
  • Quel est son kilométrage ? ;
  • Quelle est sa consommation en ville et sur route ? ;
  • Quelle était son utilisation ? ;
  • A-t-elle été accidentée ? ;
  • Avez-vous un carnet d’entretien à jour ? ;
  • Est-ce possible d’essayer la voiture ?

 

Quels sont les éléments à inspecter sur la voiture d’occasion ?

Avant de vous décider, vous devez passer la voiture au peigne fin afin de limiter les risques de mauvaises surprises une fois l’achat réalisé.

 

A l’intérieur, regardez le niveau d’usure général du volant, du revêtement des sièges, du plancher et des pédales. Testez l’éclairage intérieur, le fonctionnement de la radio, de la climatisation. Montez et descendez les vitres pour vérifier si elles coulissent bien. N’oubliez pas de vérifier le kilométrage du compteur pour le comparer avec ce qu’avance le vendeur.

 

À l’extérieur, examinez l’état de la carrosserie. Ouvrez le capot et vérifiez l’état du moteur et le niveau d’huile. Vous pouvez aussi demander au vendeur de démarrer la voiture et d’allumer les phares et les clignotants afin de vous assurer de leur bonne fonctionnalité. Faites également un check-up des pneumatiques (roue de secours comprise) et de la batterie qui doit être propre.

Comment tester la voiture d’occasion que vous souhaitez acheter ?

Avant d’annoncer au vendeur que vous souhaitez acheter sa voiture d’occasion, une dernière étape s’impose : prendre le volant.

 

Vous devez absolument conduire la voiture en ville et sur voie rapide. Testez son comportement lorsque vous accélérez, freinez, tournez ou lors d’une marche arrière. Vous vous rendrez ainsi compte du comportement général de la voiture et de sa tenue de route. Si vous percevez des bruits suspects, n’hésitez pas à questionner le vendeur.

 

 

Quels documents devez-vous recevoir du vendeur ?

Sachez que le vendeur d’une voiture d’occasion doit vous fournir plusieurs documents.

 

La loi oblige le vendeur à vous remettre :

  • le certificat d’immatriculation (carte grise) barré et portant la mention « vendu le … » avec la date et l’heure de la cession suivie de la signature du vendeur ;
  • Le certificat de déclaration de cession ;
  • Le certificat de situation administrative datant de moins de 15 jours ;
  • Le procès-verbal de contrôle technique datant de moins de 6 mois pour les voitures de plus de 4 ans.

 

Si vous achetez votre voiture d’occasion chez un professionnel (plateforme digitale comprise), il doit vous remettre un bon de commande, un bon de livraison ou une facture mentionnant :

  • La dénomination de la vente ;
  • Le mois et l’année de la première mise en circulation de la voiture ;
  • Le kilométrage total parcouru ou non garanti ;
  • La mention du prix TTC ;
  • La date limite de livraison ;
  • Le mode de financement.

 

Si vous achetez votre voiture d’occasion à un particulier, il est recommandé de recevoir :

  • Le carnet d’entretien de la voiture ;
  • La notice du constructeur ;
  • Un reçu si vous payez en espèces.

Que faire si vous pensez être victime d’une arnaque ?

Vous avez acheté une voiture d’occasion et malgré toutes les précautions prises, vous avez l’impression d’être victime d’une arnaque. Vous pensez que le professionnel ou le particulier vendeur vous a délibérément menti sur les caractéristiques du véhicule. Vous pouvez alors faire une réclamation au vendeur par lettre recommandée avec accusé de réception. Si le litige persiste, vous pouvez porter plainte.

 

La solution Matmut : La protection juridique relative au bien assuré est utile pour faire valoir vos droits pour tous litiges liés à votre véhicule : achat, vente, réparation, location, récupération de votre voiture.

La Matmut vous accompagne

Pour assurer votre voiture, choisissez parmi les formules Auto celle correspondant à vos besoins.

Devis en ligne

équipements obligatoires voiture

À lire aussi : 

Quels sont les équipements obligatoires dans une voiture ?

Pour garantir la sécurité des automobilistes et de leurs passagers sur les routes de France, tout conducteur d’un véhicule à deux, trois et quatre roues doit disposer de certains équipements.Quels sont-ils et que se passe-t-il en cas de non-respect de la loi ?

* Source : économie.gouv.fr