Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Comment bien adapter sa conduite à l’arrivée de l’automne ?

Comment bien adapter sa conduite à l’arrivée de l’automne ?

Publié en septembre 2019

L’automne : les jours qui se raccourcissent, les feuilles qui se détachent, le brouillard qui se forme, la pluie qui tombe… Autant de situation face auxquelles un conducteur doit s’adapter. La Matmut vous apporte quelques conseils quant à l’attitude à adopter pour prévenir ces accidents.

Conduire sous la pluie

La pluie est le principal risque de l’automne, elle détrempe la chaussée, masque la visibilité... Afin de connaître l’état de la route ou les conditions climatiques vous pouvez vous renseignez auprès de Bison Futé ou de Météo France avant tout trajet en voiture.

L'adhérence

Le manque d’adhérence est une des causes principales d’accidents en automne. En effet, plusieurs choses peuvent être mises en cause.

Premièrement, la pluie rend la chaussée glissante et peut faire déraper l’automobiliste. A cela peut s’ajouter des pneus usés qui évacuent mal l’eau et intensifient ce risque de dérapage. De plus, l’automne est la période des chutes de feuilles qui, mouillées, peuvent rendre la chaussée encore plus glissante et encore plus dangereuse. Il est donc nécessaire d’être vigilant sur les routes bordées d’arbres. En raison de toutes ces choses, l’automne doit être une saison pendant laquelle les automobilistes redoublent de vigilance. Ils doivent également adapter leur vitesse. En effet, même par temps sec, la vitesse réduit l’adhérence et la pluie ne fait qu’amplifier ce phénomène. Il est donc primordial de réduire sa vitesse et de respecter celle définie par le code de la route.

Pour anticiper un aquaplaning, vous pouvez regarder dans votre rétroviseur les traces de vos pneus. Si elles sont étroites, cela veut dire que l’eau est mal évacuée de vos pneus. Il faut donc redoubler de vigilance, gonfler les pneus, respecter les distances de sécurités, les limitations de vitesse et éviter les flaques et les cuvettes.

Le saviez-vous ?

La Matmut est partenaire de l’application mobile Liberty Rider, l’application gratuite pour les deux roues : scooter et moto. Détection d’accident, suivi de trajets, carnet d’entretien… La Matmut accompagne ses assurés motards.
Vous êtes sociétaire Matmut ? Activez votre espace Matmut dans l’application Liberty Rider !

La visibilité

Avec l’automne revient le brouillard. Plus ou moins épais, il peut être la cause d’un manque de visibilité. Dans cette situation, il est important de circuler avec ses feux de croisement mais également ses feux de brouillard avant pour mieux voir et feux de brouillard arrière pour mieux être vu. La pluie peut également diminuer la visibilité d’un conducteur, les feux de croisement doivent être mis et les feux de brouillard avant peuvent être ajoutés.

L’utilisation des feux de brouillard obéit à une réglementation précise. Selon l’article R146-7 du Code de la route : en cas de brouillard, de chute de neige ou de forte pluie, les feux avant de brouillard peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement. Ils peuvent compléter les feux de route en dehors des agglomérations, sur les routes étroites et sinueuses, hormis les cas où, pour ne pas éblouir les autres usagers, les feux de croisement doivent remplacer les feux de route. Le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu’en cas de brouillard ou de chute de neige. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Afin de ne pas éblouir les automobilistes derrière vous, il est interdit de mettre ses feux de brouillard arrière lorsqu’il pleut.

Pour assurer une bonne visibilité, il est parfois nécessaire d’apporter de la lumière. Les phares de voiture doivent être en bon état, nettoyés et réglés. En effet, une simple pellicule de poussière peut diminuer grandement l’efficacité des phares. Le réglage est également important car, réglés top haut ils éblouissent les autres usagers et trop bas ils sont inefficaces.

De plus, lorsqu’il pleut, il est primordial d’avoir de bons essuie-glaces. Des essuie-glaces efficaces sont des essuie-glaces entretenus, changés après l’été (car la chaleur et le soleil les abîment), qui essuient correctement tout le champ de vision du conducteur.

La Matmut vous accompagne

Pour que votre voiture soit couverte au quotidien, choisissez l’offre adaptée à vos besoins parmi les différentes formules d'Assurance auto que vous propose la Matmut : Au tiers, Tiers-Vol-Incendie, Tous risques et Tous risques Plus.

Devis en ligne

Conduite par temps de brouillard comment s'adapter

À lire aussi : 

Conduite par temps de brouillard : comment s'adapter ?

En hiver, les conditions météorologiques peuvent altérer la visibilité et le temps de réaction au volant. Comme sous la neige ou la pluie, la conduite par temps de brouillard nécessite d’adapter son comportement, afin de renforcer la sécurité de chacun. Le point sur les comportements à adopter pour conduire en cas de brouillard.