Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Ménage d’automne : par où commencer ?

Ménage d’automne : par où commencer ?

Publié en juillet 2021

Le ménage d’automne est moins connu que son homologue du printemps. Et pourtant, c’est la saison la plus propice au grand rangement de son intérieur. Voici la liste des tâches à réaliser pour préparer l’arrivée de l’hiver avec un bon coup de propre.

1. Lessiver les murs

Grands oubliés du ménage quotidien, les murs finissent toujours par prendre la poussière ou se salir. Taches de graisse ou d’humidité, traces de radiateurs, de mains et même de feutres : les murs s’encrassent vite et le ménage d’automne est la bonne occasion de les remettre à neuf. Prenez garde néanmoins à adapter le mode de nettoyage de vos murs, qui ne sera pas le même selon qu’ils soient peints, carrelés ou tapissés.

2. Décrasser les aérations

Pour qu’une maison ou un appartement restent sains, il est important de nettoyer une fois par an ses différentes bouches d’aération. Peu importe le type de VMC ou de grille de ventilation dont votre logement est équipé, l’air extérieur les encrasse peu à peu et cela peut augmenter les problèmes d’humidité. Si votre système d’aération fonctionne à l’électricité, n’oubliez pas de couper préalablement le courant avant d’y toucher. Démontez soigneusement les différentes pièces, et nettoyez-les avec soin à l’aide d’un chiffon et d’eau savonneuse. S’il s’agit d’un système complexe, faites plutôt appel à un professionnel.

À lire aussi : Entretien de la ventilation (VMC) : pourquoi et comment faire ?

3. Passer le balai derrière les gros meubles

Un effort et un peu de sport pour ce ménage d’automne : on tire les gros meubles derrière et sous lesquels la poussière s’accumule. Pour ne pas vous faire mal au dos,  demandez l’aide de quelqu’un pour vous aider à déplacer un canapé ou une commode.

4. Frotter les cadres des fenêtres

Si l’on nettoie régulièrement les vitres, on oublie de récurer les cadres qui s’encrassent pourtant tout autant. Pour venir à bout de la saleté, du vinaigre blanc mélangé à de l’eau chaude feront très bien l’affaire. Soyez néanmoins prudent lorsque vous nettoyez vos fenêtres dès que vous n’êtes pas au rez-de-chaussée !

 À lire aussi : Installation de triple vitrage : avantages, prix et aides disponibles

5. Entretenir les interrupteurs et prises électriques

À force d’être sollicités quotidiennement, les interrupteurs jaunissent et les prises électriques prennent la saleté. Utilisez un chiffon à peine humide de vinaigre pour désincruster la graisse et la poussière mais évitez l’eau. Pour vous assurer des conditions de sécurité maximale, n’hésitez pas à couper le courant.

6. Se débarrasser du superflu

Pour libérer les surfaces et désengorger les placards ou les tiroirs, le ménage d’automne est le moment idéal. Si vous ne savez pas par où commencer, attaquez-vous au tri des papiers. Faites ensuite un peu de place dans les armoires en vous séparant de vêtements que vous ne mettez plus. Vous pourrez ensuite organiser un vide-greniers ou faire un don à des associations comme Emmaüs Solidarité, qui reprennent des meubles, de la vaisselle, des vêtements, des livres, des jouets, etc.

7. Laver les rideaux

Comme le lessivage des murs, le lavage des rideaux passe souvent à la trappe dans la routine du ménage quotidien. On profite du ménage d’automne pour les retirer de leur tringle et leur donner un coup de neuf, en les secouant puis en les mettant à la machine à laver. Si votre machine est trop petite, apportez-les au pressing le plus proche de chez vous pour un nettoyage de pro.

8. Changer la literie

La saison froide approchant à grands pas, il est temps de troquer la literie légère de l’été contre des draps et couvertures plus adaptés aux températures basses. S’il est conseillé de changer régulièrement ses draps, on pense moins souvent à laver ses coussins ou ses couettes. Pourtant, un oreiller seul peut abriter de nombreux champignons microscopiques ainsi que des acariens qui ne font pas bon ménage avec les nez allergiques ! 

 À lire aussi : Traitement des allergies : quelles solutions ?

9. Vérifier le système de chauffage

Qui dit arrivée de l’hiver dit allumage du chauffage. Avant de mettre en marche votre installation, pensez à la faire réviser par un professionnel pour vérifier que tout fonctionne bien. C’est d’autant plus recommandé si vous vous chauffez à l’aide d’un chauffage au gaz ou d’une cheminée, pour éviter les fuites de monoxyde de carbone, un gaz très dangereux pour la santé.

 À lire aussi : Préparer sa maison à l’arrivé de l’hiver

10. Hiverniser le tuyau d’arrosage 

Si vous avez la chance d’avoir un jardin, il est très probable que vous possédiez un tuyau d’arrosage. Si vous ne souhaitez pas qu’il s’abîme ou se fende à cause de l’eau gelée restée à l’intérieur, il faudra le ranger avant que l’hiver n’arrive. Fermez le robinet d’eau extérieur, puis dévissez le tuyau et la buse du pulvérisateur. Une fois toute l’eau évacuée, enroulez le tuyau en faisant de larges boucles et rangez-le dans un endroit au sec. 

La Matmut vous accompagne

Toute l’année et quelle que soit la saison, pensez à protéger votre logement en souscrivant une assurance habitation adaptée à vos besoins !

Devis en ligne