Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Comment trouver un logement étudiant ?

Comment trouver un logement étudiant ?

Publié en août 2019

Le logement étudiant est toujours particulier : il s’agit généralement du premier appartement dans lequel on commence sa vie d’adulte, où l’on vit en autonomie, et où l’on apprend à composer avec un budget, un loyer, etc. Mais, en tant que jeune, il n’est pas toujours évident de savoir vers quel logement se tourner afin de concilier au mieux ses envies et les différentes contraintes. Pour vous aiguiller dans ce choix important, voici cinq conseils pour trouver un logement étudiant.

1. Définissez un budget

La première étape importante pour trouver un logement étudiant consiste à se fixer un budget pour le loyer mensuel. Ce critère primordial peut se montrer épineux pour un jeune qui ne possède pas forcément de revenus réguliers. Chaque situation est différente, aussi, prenez le temps de définir clairement et précisément quelle somme vous voulez/pouvez allouer à votre futur logement. Avez-vous un job étudiant ? Pouvez-vous compter sur le soutien de vos parents ou garants ? Bénéficiez-vous d’aides au logement ? Autant de points qui vous permettront de cibler plus facilement les offres immobilières qui vous correspondent.

2. Renseignez-vous sur les aides au logement

Autre point important pour trouver un logement étudiant : connaître les aides auxquelles vous pouvez prétendre. Cela vous permettra d’élargir votre budget. Pour ce faire, vous pouvez réaliser une simulation en ligne sur le site de la Caisse d'allocations familiales (Caf). Vous obtiendrez une estimation personnalisée de vos droits à l'aide au logement. De quoi vous permettre de définir votre budget plus précisément, voire de l’élargir. En tant qu’étudiant, vous pouvez notamment avoir accès à l'aide personnalisée au logement (APL) (si vous êtes étudiant célibataire ou en couple, avec ou sans personne à charge, résidant dans un logement conventionné en métropôle) ou à l'allocation de logement social (ALS) si vous êtes étudiant célibataire ou en couple, sans personne à charge.

Autre possibilité : vous rapprocher du CROUS, ou le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires. Cette structure publique gère, entre autres, les logements universitaires et distribue des aides financières, sous forme de bourses, aux étudiants remplissant les critères d’obtention (situation sociale, mérite, mobilité internationale, etc.). N’hésitez pas à contacter le CROUS de votre région pour connaître toutes les modalités d’obtention d’une bourse et les documents à remplir.

3. Tournez-vous vers une location meublée

Les logements étudiants sont généralement synonymes de budget restreint et d’occupation limitée dans le temps. Par conséquent, tout le monde ne veut ou ne peut pas investir dans l’achat de mobilier au moment de se lancer dans les études supérieures. La location meublée se présente donc comme une alternative très intéressante pour un étudiant. Le logement est mis à disposition avec tous les équipements nécessaires au quotidien :

  • literie avec une couette ou une couverture,
  • four (traditionnel ou à micro-ondes) et plaques de cuisson,
  • réfrigérateur et congélateur, ou réfrigérateur muni d’un compartiment à au moins -6°C,
  • vaisselle et ustensiles de cuisine,
  • table et sièges,
  • espaces de rangement,
  • luminaires,
  • système d’occultation des fenêtres dans les pièces servant de chambre,
  • matériel d'entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (exemple : un aspirateur s'il y a de la moquette, un balai et une serpillère s'il y a du carrelage).

Autre intérêt de la location meublée : lors de votre départ et de la résiliation du bail, le délai du préavis est fixé à un mois contre trois mois pour les logements dits « vides ».

À lire aussi : Comment assurer un logement en colocation ?

4. Ciblez une bonne localisation

Autre critère primordial au moment de trouver un logement étudiant : bien choisir sa localisation. D’une part, en fonction du quartier ou de l’arrondissement, le prix du loyer mensuel peut se retrouver nettement impacté. Il faut donc veiller à ce point, surtout si vous avez un budget restreint.

D’autre part, il convient de cibler une localisation qui vous simplifie la vie au quotidien. Logiquement, les logements à proximité des transports et des commerces sont très demandés et privilégiés. Vous ne souhaitez pas passer du temps dans les transports ? Tournez-vous vers les offres à proximité de votre université ou de votre école. Vous pouvez également cibler un quartier en fonction de vos centres d’intérêt, vos passions ou vos loisirs.

5. Optez pour la colocation

La colocation présente de nombreux avantages au moment de trouver un logement étudiant, ainsi qu’au quotidien. Vivre avec plusieurs personnes vous permet évidemment de partager les nombreux frais liés à l’appartement ou à la maison : loyer, charges, factures d’énergie, nourriture, Internet, etc. Ce mode de vie, très populaire chez les jeunes, offre également la possibilité de se tourner vers des logements plus spacieux tout en conservant un budget personnel maîtrisé.

De plus, la colocation présente de sérieux atouts pour convaincre le propriétaire bailleur. Plus de locataires, ce sont des dossiers plus solides, plus de garants et donc de garanties financières. Finalement, la principale difficulté résidera dans le fait de trouver des colocataires avec qui vous vous entendez bien pour profiter pleinement de votre nouveau logement.

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

La Matmut protège votre logement grâce à ses formules d’assurance habitation spécialement adaptées à vos besoins.

Découvrez l’Assurance Étudiants Matmut qui vous propose une couverture optimale au quotidien avec des tarifs à prix très avantageux pour les jeunes.

Devis en ligne

Louer meublé

À lire aussi :

Quelle assurance pour louer un meublé ?

Vous comptez louer prochainement un appartement meublé ? En fonction du type de meublé – d’habitation ou de tourisme – vos obligations ne seront pas les mêmes. Souscrire un contrat d’assurance est-il obligatoire ? Si oui, quelle assurance apparaît comme la plus adaptée pour le locataire et le propriétaire du bien ? Le point avec la Matmut.