Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Qu’est-ce qui affecte le prix d’une assurance habitation ?

Qu’est-ce qui affecte le prix d’une assurance habitation ?

Publié en octobre 2020

L’assurance habitation est primordiale pour couvrir les biens immobiliers et mobiliers de l’assuré en cas de sinistre : incendie, cambriolage, inondation... Son coût peut différer de celui de son voisin, ou d’une compagnie à l’autre. Comment est calculé le tarif d’une assurance habitation ? Découvrez les critères pris en compte dans la fixation du prix.

Le profil de l’assuré

L’un des premiers critères pris en compte dans le calcul du prix de l’assurance habitation est le statut de l’assuré : locataire d’un logement meublé ou non, propriétaire occupant ou non occupant, résident d’un logement de fonction, copropriétaire, etc. Les garanties proposées varient afin de s’adapter aux problématiques spécifiques de chacun.

 

De plus, le nombre de sinistres que vous avez rencontrés par le passé constitue généralement une donnée importante pour les compagnies d’assurance.

 

À lire aussi : Quels sont les différents types de contrats d’assurance habitation selon son profil d’assuré ?

Le capital mobilier

La valeur des biens à l’intérieur de votre habitation constitue votre capital mobilier : objets de valeur, matériel informatique, électroménager, etc. Le coût approximatif de ces biens doit être estimé par vous-même, l’assuré, afin de transmettre le montant à votre compagnie d’assurance. Bien sûr, plus vos biens sont nombreux, plus leur estimation sera élevée et plus votre cotisation sera importante.

En cas de sinistre, l’objectif est de vous indemniser pour ces biens à leur juste estimation.

À lire aussi : Souscrire une assurance habitation : comment évaluer ses biens ?

Les caractéristiques du logement

Le type de logement que vous occupez influe également sur le devis de votre assurance habitation. Plusieurs caractéristiques sont prises en compte.

  • La nature du logement : s’il s’agit d’une maison, d’un appartement, voire d’un château, le coût de l’assurance habitation n’est pas le même. Les maisons peuvent posséder des dépendances ou des équipements tels qu’un garage ou une piscine, qui nécessitent en effet des garanties complémentaires.
  • La surface : en toute logique, une superficie de logement plus grande étend le risque à couvrir et affecte ainsi le tarif de l’assurance habitation.
  • L’étage : s’il s’agit d’un appartement, l’étage où se situe le logement est également pris en compte par les assurances. Les risques d’inondation ou de vol, par exemple, sont plus importants pour une habitation située au rez-de-chaussée. À l’inverse, les habitants du dernier étage ont plus de risques de faire face à des problèmes d’infiltration d’eau.
  • La zone géographique : selon la situation du logement (ville, campagne…), les risques peuvent varier, qu’il s’agisse de catastrophes naturelles comme une inondation, ou de risques plutôt humains tels que des cambriolages récurrents.
  • L’année de construction du logement peut aussi entrer en compte dans le tarif de la cotisation.

À lire aussi : Surface en loi carrez : qu'est-ce que c'est et comment la calculer ?

Le type d’assurance

Les garanties incluses

Plusieurs garanties indispensables sont généralement incluses d’office dans chaque contrat d’assurance habitation : responsabilité civile, dégât des eaux, bris de glace, vol ou tentative de vol, inondation ou encore incendie.

 

À la Matmut, les dommages électriques causés en cas de chute de foudre et d’événements climatiques de grande ampleur (vent, neige, grêle) sont également pris en charge dans votre contrat. Une garantie Protection juridique suite à accident est également prévue.

Les garanties optionnelles

En outre, des garanties optionnelles peuvent être souscrites pour couvrir des besoins spécifiques. On peut citer, par exemple, la protection de votre piscine ou de votre spa, la couverture de votre mobilier de jardin ou encore de vos instruments de musique en tout lieu. Ces options supplémentaires ont nécessairement un impact sur le coût de votre assurance habitation.

La franchise

La franchise correspond à la somme d’argent restant à votre charge après remboursement de votre compagnie d’assurance. Le montant varie en fonction des compagnies, de la nature du sinistre, mais aussi des garanties souscrites. Son montant peut être fixé par l’assureur ou laisser au libre choix de l’assuré. Dans ce dernier cas, le niveau de la franchise choisi fait varier à la hausse ou à la baisse le niveau de la cotisation. 

À lire aussi : Franchise d’assurance habitation : tout ce qu’il faut savoir

La Matmut vous accompagne

Propriétaire, locataire ou colocataire, la Matmut propose des contrats d’assurance habitation adaptés à tous les profils. Choisissez la garantie la plus adaptée à votre situation et à vos besoins.

Devis en ligne

Assurance habitation et bris de glaces : quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

À lire aussi : 

Assurance habitation et bris de glaces : quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Le point sur ce que vous devez savoir pour bénéficier de cette garantie.